Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Israël suspend ses livraisons d’armes à la Colombie après les propos antisémites de Petro

"Si nous devons suspendre nos relations avec Israël, nous les suspendons," a répondu le président colombien

Le président colombien Gustavo Petro Urrego s'adresse à la 78e session de l'Assemblée générale des Nations unies (AGNU) au siège de l'ONU le 19 septembre 2023 à New York. (Crédit : Adam Gray/Getty Images/AFP)
Le président colombien Gustavo Petro Urrego s'adresse à la 78e session de l'Assemblée générale des Nations unies (AGNU) au siège de l'ONU le 19 septembre 2023 à New York. (Crédit : Adam Gray/Getty Images/AFP)

Israël, l’un des principaux fournisseurs d’armes à l’armée colombienne, a annoncé dimanche qu’il « interrompait ses exportations de sécurité » vers le pays sud-américain après les déclarations jugées « hostiles et antisémites » du président de gauche Gustavo Petro.

Depuis l’attaque sans précédent du Hamas contre Israël le 7 octobre qui a fait 1 400 morts, Gustavo Petro a inondé le réseau X (ex-Twitter) de commentaires.

Après l’annonce par le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, d’un « siège complet » de Gaza et disant combattre « des animaux », M. Petro a écrit : « C’est ce que les nazis disaient des Juifs. Les peuples démocratiques ne peuvent pas permettre au nazisme de se réinstaller dans la politique internationale. Les Israéliens et les Palestiniens sont des êtres humains soumis au droit international ».

Dimanche, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Lior Haiat, a indiqué que l’ambassadrice de Colombie en Israël, Margarita Manjarrez, avait été convoquée à la suite des « déclarations hostiles et antisémites » de M. Petro, accusant le président colombien « d’exprimer son soutien aux atrocités commises par les terroristes du Hamas, d’alimenter l’antisémitisme, d’affecter les représentants de l’Etat d’Israël et de menacer la paix de la communauté juive en Colombie ».

En réponse M. Petro a déclaré que son pays ne soutient pas le « génocide ». « Si nous devons suspendre nos relations avec Israël, nous les suspendons ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.