Rechercher

Israël va assouplir certaines restrictions de voyage pour les Palestiniens cet été

Selon le COGAT, 500 résidents de Cisjordanie pourront prendre l'avion à l’aéroport Ben Gurion et 400 Gazaouis seront autorisés à se rendre à Jérusalem pendant l'Aïd al-Adha

Des soldats israéliens montent la garde alors que des Palestiniens passent un poste de contrôle pour assister à la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, près de la ville de Bethléem en Cisjordanie, le 29 avril 2022. (Crédit: Wisam Hashlamoun/ Flash90/ Dossier)
Des soldats israéliens montent la garde alors que des Palestiniens passent un poste de contrôle pour assister à la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, près de la ville de Bethléem en Cisjordanie, le 29 avril 2022. (Crédit: Wisam Hashlamoun/ Flash90/ Dossier)

L’organisme militaire israélien qui réglemente les déplacements des Palestiniens en territoire israélien a annoncé dimanche que certaines restrictions sur les déplacements seraient assouplies pendant la prochaine fête de l’Aïd al-Adha.

L’Aïd al-Adha, qui aura lieu cette année du 9 au 13 juillet, est l’un des jours les plus sacrés du calendrier musulman et s’accompagne traditionnellement de grandes réunions de famille.

Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires, plus connu sous son acronyme COGAT, a déclaré que son bureau avait approuvé ces mesures.

« Nous soulignons que la délivrance de tous les permis, tant pour les résidents de la région de Judée et Samarie que pour les résidents de la bande de Gaza, sera soumise à des évaluations de sécurité », a déclaré le COGAT, en utilisant le nom biblique de la Cisjordanie communément utilisé en Israël.

Les Palestiniens de Cisjordanie bénéficieront d’une permission spéciale pour rendre visite aux membres de leur famille en Israël. Quelque 500 Palestiniens seront autorisés à prendre l’avion à l’aéroport Ben Gurion, tandis que 200 autres seront autorisés à visiter la ville d’Eilat, dans le sud du pays.

La bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste Hamas, fera l’objet de restrictions plus strictes. L’enclave côtière est soumise au blocus d’Israël et de l’Égypte depuis que le Hamas a pris le pouvoir à la suite d’un violent coup d’État il y a une quinzaine d’années.

Néanmoins, 400 Gazaouis recevront les précieux permis de visite à Jérusalem pendant la fête sacrée. Seuls les hommes de plus de 55 ans et les femmes de plus de 50 ans sont éligibles, a précisé le COGAT.

Israël autorisera 500 autres Palestiniens de Gaza à rendre visite à leur famille en Israël et en Cisjordanie, selon le COGAT.

Les tensions en Cisjordanie ont fortement augmenté ces derniers mois, après que Tsahal a intensifié ses opérations à la suite d’une vague meurtrière d’attentats terroristes qui ont fait 19 morts entre la mi-mars et le début du mois de mai. Les raids se sont concentrés sur la région de Jénine, de plus en plus instable, d’où provenaient plusieurs des terroristes.

Quarante-neuf Palestiniens ont été tués depuis la fin du mois de mars en Israël et dans les territoires palestiniens, parmi lesquels des assaillants, des individus se heurtant aux troupes, des terroristes présumés et des civils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...