Italie : les suspects avaient bien prévu d’attaquer l’ambassade israélienne, le Vatican
Rechercher

Italie : les suspects avaient bien prévu d’attaquer l’ambassade israélienne, le Vatican

Les quatre terroristes présumés sont tous nés au Maroc, établis en Italie depuis longtemps et seraient liés à l'EI

Abou Bakr Al-Baghdadi, chef de l'Etat islamique. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Abou Bakr Al-Baghdadi, chef de l'Etat islamique. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Des suspects arrêtés au nord de l’Italie sur des motifs terroristes voulaient attaquer le Vatican et l’ambassade israélienne à Rome, selon les procureurs italiens.

Jeudi, la police a arrêté quatre personnes, toutes nés au Maroc, mais vivant en Italie depuis longtemps.

Parmi eux se trouvait un citoyen italien né au Maroc, ayant été identifié comme le kick-boxer Abderrahim Moutahrrick, 24 ans, accompagné de sa femme Salma Bencharki. La police a dit que le couple avait prévu de voyager prochainement vers le territoire de l’Etat islamique en Syrie avec ses deux jeunes enfants.

Les mandats d’arrêts ont aussi été émis pour deux autres personnes, un Marocain identifié comme étant Mohamed Koraichi et sa femme d’origine italienne, dont on suspecte qu’ils aient quittés l’Italie l’an passé avec leurs enfants pour se rendre dans le territoire de l’Etat islamique où Koraichi est devenu un combattant de l’Etat islamique.

Moutahrrick est cité dans des conversations durant les mois de février et de mars, où il dit vouloir attaquer le Vatican et « frapper » l’ambassade israélienne à Rome, et qu’il a contacté un Albanien afin de se procurer une arme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...