Jim Mattis : Israël a « le droit absolu de se défendre » contre l’Iran
Rechercher

Jim Mattis : Israël a « le droit absolu de se défendre » contre l’Iran

"Partout où il y a des problèmes au Moyen-Orient, l'Iran est là," affirme le ministre de la Défense américain après l'incursion du drone iranien dans le nord

Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis (Crédit : AFP/Toru YAMANAKA)
Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis (Crédit : AFP/Toru YAMANAKA)

Le secrétaire américain à la Défense a donné dimanche son appui sans réserve aux actions israéliennes dans l’échange aérien de tirs avec les forces syriennes et iraniennes en Syrie.

« Israël a le droit absolu de se défendre, et je pense que c’est ce qui s’est passé hier [samedi] », a déclaré dimanche le secrétaire à la Défense Jim Mattis aux journalistes alors qu’il montait à bord d’un avion pour l’Europe.

Les déclarations de Mattis font suite à l’incursion d’un drone iranien dans l’espace aérien israélien samedi, et abattu par Israël, qui a déclenché une vaste offensive de représailles en Syrie. Tsahal a déclaré avoir touché quatre positions iraniennes et huit sites syriens, causant des dégâts importants.

Israël a également déclaré qu’il avait détruit le bunker principal de commandement et de contrôle de l’armée syrienne lors de son assaut le plus dévastateur depuis des décennies. Un certain nombre de batteries anti-aériennes ont également été prises pour cible après le crash d’un F-16 israélien, apparemment abattu par des missiles anti-aériens de fabrication russe tirés par les Syriens.

Dans ses commentaires de dimanche, Mattis s’est élevé contre les actions iraniennes en Syrie et dans la région. « Partout où nous rencontrons des problèmes au Moyen-Orient, il y a toujours la même cause. Que ce soit au Yémen, à Beyrouth ou en Syrie, en Irak, l’Iran est toujours impliqué. »

Des soldats israéliens se tiennent au sommet d’une position militaire sur le plateau du Golan, près de la frontière syrienne, le 11 février 2018. (Jalaaa Marey/AFP)

« Je pense que vous savez tous que le commandement de la Force Quds de la [Garde révolutionnaire iranienne] se trouve en Irak ou en Syrie. Donc quand la Syrie, qui ne s’est pas du tout caché, n’a fait aucune excuse pour ce qu’ils font aux côtés de l’Iran, lorsqu’ils offrent au Hezbollah libanais un accès permettant à l’Iran de livrer des armes, y compris des armes plus sophistiquées, Israël a le droit absolu de se défendre. Israël n’a pas à attendre que ses citoyens meurent sous les attaques avant de s’attaquer à ce problème », a insisté Mattis.

Mattis a semblé répondre aux déclarations des dirigeants iraniens selon lesquelles les États-Unis et Israël auraient conspiré dans la région pour faire passer l’Iran pour l’agresseur.

Si l’Iran n’est impliqué « qu’à deux endroits, je peux dire que c’est le hasard. Dans trois cas, ça commence à ressembler à quelque chose. Et je pense que plus on s’éloigne de là, plus il est facile de rejeter cela comme une sorte de, vous savez, Washington, DC, chicanerie ou quelque chose comme ça. Mais si vous vivez dans la région, il n’y a aucun doute sur ce que fait l’Iran. Si vous êtes à Bahreïn, et la police là-bas a saisi des explosifs et ce genre de choses, clairement en provenance d’Iran; si vous ramassez des débris de missiles iraniens en Arabie Saoudite; ou si vous avez des bateaux suicides, des bateaux télécommandés, dans la mer Rouge, vous pouvez voir où se trouve l’Iran – soit qu’il produit les ressources nécessaires au combat, soit qu’il mène le combat, dans certains cas. »

Une photo prise dans le nord, au kibboutz israélien de Harduf le 10 février 2018 montre les restes d’un F-16 qui s’est écrasé après avoir été attaqué par les défenses aériennes syriennes (Crédit : AFP / Jack GUEZ)

Israël avertit depuis des semaines qu’il ne tolérerait pas que les Iraniens établissent un point d’ancrage à la frontière nord d’Israël pour en faire une éventuelle base d’attaques contre l’État juif.

« Si l’Iran continue de menacer et de mener des opérations offensives contre Israël depuis la Syrie, Israël donnera à l’Iran une leçon qu’il n’oubliera jamais », a déclaré dimanche le ministre des Renseignements, Israël Katz, au site d’information saoudien Elaph, basé à Londres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...