JO : Les judokas médaillés de bronze accueillis en héros en Israël
Rechercher
JO TOKYO 2020

JO : Les judokas médaillés de bronze accueillis en héros en Israël

Les onze membres de l'équipe, qui n'ont pas caché leur joie, ont exprimé leur gratitude aux personnes venues à l'aéroport pour les accueillir à leur retour de Tokyo

L'équipe israélienne mixte de judo, médaillée de Bronze à Tokyo; à son arrivée à l'aéroport international Ben-Gurion, le 27 juillet 2021.
L'équipe israélienne mixte de judo, médaillée de Bronze à Tokyo; à son arrivée à l'aéroport international Ben-Gurion, le 27 juillet 2021.

L’équipe israélienne de judo, revenue lundi de Tokyo, a atterri à l’aéroport Ben Gurion et brandi fièrement ses médailles de bronze remportées aux Jeux olympiques en pénétrant dans le hall des arrivées, où les athlètes ont été accueillis en héros.

Ces médailles ont été arrachées lors de l’épreuve mixte par équipe, au cours de laquelle Israël a battu la Russie dans la journée de samedi. L’équipe gagnante est constituée de Li Kochman, Inbar Lanir, Peter Paltchick, Raz Hershko, Sagi Muki, Timna Nelson Levy, Shira Rishony, Or Sasson, Baruch Shmailov, Tohar Butbul et Gili Sharir.

Onze médailles au total ont été distribuées aux vainqueurs, mais aussi aux judokas n’ayant pas pris part à l’épreuve mais qui étaient inscrits comme membres de l’équipe le jour de la compétition. Gili Cohen, membre de l’équipe, n’a pas eu de médaille dans la mesure où elle n’était pas enregistrée lors de l’épreuve finale.

« Je n’ai pas enlevé ma médaille depuis que je l’ai gagnée », s’est exclamé Paltchick. « Je me suis enveloppé dans le drapeau qui m’a servi de couverture pendant la nuit qui a suivi la victoire. »

« Je suis tellement heureux de voir tout le monde, je suis tellement heureux que nous tous, en tant qu’équipe, ayons pu ramener cette fierté à la nation », a-t-il ajouté.

« C’est génial de voir ce qu’il se passe ici », a-t-il continué avec enthousiasme en évoquant l’accueil réservé aux champions.

Or Sasson lors de son arrivée à l’aéroport international Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/FLASH90)

« C’est dur d’absorber tout cet amour, ce soutien et ces encouragements. C’est tout simplement dingue », a confié Hershko au site d’information Ynet. « C’est indescriptible, ce bonheur suprême – quelque chose sur lequel nous avons travaillé pendant si longtemps et que nous avons réussi en équipe, tous ensemble. »

« On savait qu’on reviendrait en Israël avec une médaille », a déclaré pour sa part l’entraîneur de l’équipe Oren Smadja. « Nous sommes heureux. Nous sommes parvenus à gagner, avec toute la force de notre âme et de notre cœur. »

La délégation israélienne de judo – qui s’attendait toutefois à remporter plus de succès – n’a pas arraché d’autre médaille aux Jeux olympiques.

« Quand tu reviens avec une médaille autour du cou, c’est une grande réussite de toute façon », a expliqué Oren Smadja, qui a remporté une médaille de bronze au judo lors des Jeux olympiques d’été de 1992.

L’entraîneur de l’équipe israélienne de judo Oren Smadja à l’aéroport international Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni)

Cette médaille de bronze a été gagnée quelques jours après que des responsables de la délégation israélienne aux Jeux olympiques de Tokyo ont, sous couvert d’anonymat, critiqué avec force l’équipe de judo du pays.

« C’est un échec énorme. Il faudra tirer des conclusions sur cet effondrement aux Jeux olympiques », avait déclaré un responsable non-identifié, des propos rapportés jeudi par le site Ynet.

« Il y a quelque chose de systématique ici – ce n’est pas un seul échec – et tous les judokas ont perdu face à des rivaux qui leur étaient inférieurs », avait poursuivi le responsable.

Or Sasson lors de son arrivée à l’aéroport international Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/FLASH90)

Jusqu’à présent, l’État juif a gagné trois médailles dans ces jeux, notamment la médaille d’or pour le gymnaste Artem Dolgopyat dans l’épreuve de sol, dans la journée de lundi. C’est la deuxième fois seulement dans toute l’histoire d’Israël que le pays remporte une médaille d’or olympique.

Avishag Semberg a gagné le bronze dans l’épreuve féminine de taekwondo dans la catégorie des moins de 49 kilos.

Le dernier espoir israélien de nouvelle médaille réside dans le tournoi de baseball, où l’équipe disputera un match à élimination directe dans la journée de mardi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...