Julien Dray “souhaite bien du plaisir au futur président de l’Assemblée”
Rechercher

Julien Dray “souhaite bien du plaisir au futur président de l’Assemblée”

Pour le conseiller régional socialiste, il ne pas “pas être facile” de la diriger entre des personnalités comme François Ruffin ou Jean-Luc Mélenchon et des élus “pas expérimentés”

Julien Dray au Salon du Livre de Paris, en 2012. (Crédit : Thesupermat/CC BY-SA 3.0/WikiCommons)
Julien Dray au Salon du Livre de Paris, en 2012. (Crédit : Thesupermat/CC BY-SA 3.0/WikiCommons)

Le socialiste Julien Dray a souhaité lundi « bien du plaisir au futur président de l’Assemblée nationale », estimant que « ça ne va pas être facile » de la diriger entre des personnalités comme François Ruffin ou Jean-Luc Mélenchon et des élus « pas expérimentés ».

« Ça ne va pas être facile de diriger cette Assemblée nationale et je souhaite bien du plaisir au futur président de l’Assemblée nationale », a déclaré Julien Dray sur RTL.

« Parce que quand vous avez M. Ruffin, Mme Autain, M. Mélenchon, M. Coquerel, d’un côté – et je ne vais pas faire d’assimilation, de l’autre côté une opposition emmenée par Marine Le Pen plus la droite, et que vous avez un groupe de parlementaires qui ne sont pas expérimentés et qui ne sont pas forcément des ‘ténors du barreau’, ça ne va pas être simple », a poursuivi le conseiller régional d’Ile-de-France.

Interrogé sur le groupe PS, Dray a jugé « qu’il est assez homogène, et même très homogène ». « Il est sur une ligne d’opposition constructive, il est sur la ligne de ce que devra être le PS dans les années à venir, c’est-à-dire une gauche de gouvernement, une gauche qui s’oppose quand elle doit s’opposer, par rapport à ses références, par rapport à son projet de société, mais qui n’est pas dans l’obstruction systématique. »

Le successeur de Claude Bartolone (PS) au perchoir de l’Assemblée doit être élu le 27 juin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...