Kansas city : un antisémite condamné à mort pour 3 meurtres
Rechercher

Kansas city : un antisémite condamné à mort pour 3 meurtres

Frazier Glenn Cross, un suprématiste blanc également connu sous le nom de Frazier Miller, avait été reconnu coupable de meurtres par un jury en septembre

Frazier Glenn Miller, Jr. apparaît à son procès, le 15 avril 2014 au New Century, Kansas. (Crédit : David Eulitt-Pool / Getty Images / JTA)
Frazier Glenn Miller, Jr. apparaît à son procès, le 15 avril 2014 au New Century, Kansas. (Crédit : David Eulitt-Pool / Getty Images / JTA)

Mardi, le juge Thomas Kelly Ryan, du comté de Johnson dans le Kansas (centre des Etats-Unis), lui a signifié qu’il était condamné à la peine de mort et serait exécuté par injection.

En avril 2014, Cross avait attaqué trois établissements juifs dont une maison de retraite à Overland Park, dans le Kansas, tuant trois personnes dont aucune n’était juive.

Cross, qui assurait sa propre défense, a revendiqué ses meurtres devant le juge, regrettant seulement que ses victimes n’aient pas été juives.

« Je voulais tuer des juifs, pas des chrétiens, et cela je le regrette », a-t-il déclaré.

A l’énoncé de la sentence, Cross s’est mis à crier sur le juge et a tenté de se lever du fauteuil roulant dans lequel il comparaissait. Des agents de sécurité l’ont maîtrisé et l’ont emmené hors de la salle d’audience, a rapporté la radio KCUR.

Alors qu’on l’emmenait, Cross a fait un salut hitlérien, bras tendu.

« Un jour mon esprit sortira de ma tombe et vous saurez que j’avais raison. Je suis heureux », a-t-il lancé.

Auparavant, des parents et des proches des trois victimes de Cross ont décrit pendant deux heures devant le juge comment leurs vies avaient été dévastées par ces meurtres.

Pour en savoir plus sur ces fusillades à Kansas city, cliquez ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...