Kansas City : une chaîne humaine pour protéger les funérailles
Rechercher

Kansas City : une chaîne humaine pour protéger les funérailles

Plus de 2 000 personnes ont entouré le cimetière où avait lieu l’enterrement des trois victimes de la fusillade

Les habitants de Kansas City en train de former le mur de l'ange ( Crédit : Mendel Segal)
Les habitants de Kansas City en train de former le mur de l'ange ( Crédit : Mendel Segal)

KANSAS CITY, KANSAS — Plus de 2 000 habitants du Kansas se sont rassemblés vendredi pour former une chaîne de plusieurs centaines de mètres autour des funérailles du docteur William Corporon et de Reat Underwood, deux des trois victimes de la fusillade d’Overland Park dimanche dernier.

Selon le rabbin Mendel Segal, la chaîne visait à la fois à protéger les familles des agitateurs antisémites de Westboro Baptist Church et à
« se tenir debout dans l’amour et la bonté, face à la haine et au mal. »

Lors des funérailles, la mère de Mindy Corporon, Reat, a affirmé que
« quelque chose de bon [sortirait] de
cela » avant de se remémorer les 14 belles et épanouissantes années que son fils avait connu sur terre. Elle a imaginé Mindy et son père « en train de chasser ensemble au
paradis. »

Le fils du docteur Corporon, Will Corporon, a appelé les membres de l’auditoire à « s’aimer les uns les autres plus profondément. Chercher des façons de vivre plus paisiblement. Et par dessus tout, chercher – et, avec un peu de chance, trouver – la foi qui vous soutiendra. »

Rose Marchick, qui a aidé à organiser la chaîne, s’est dite « très fière de notre communauté. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...