Rechercher

Korniychuk s’impatiente alors que l’aide israélienne est en route pour l’Ukraine

L'aide à la communauté juive d'Ukraine, à hauteur de 10 millions de shekels, est en cours de préparation alors que le conflit s'intensifie

La synagogue de Kremechuk en Ukraine (Crédits: Foundation for Jewish Heritage/The Center for Jewish Art)
La synagogue de Kremechuk en Ukraine (Crédits: Foundation for Jewish Heritage/The Center for Jewish Art)

Alors que l’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, exprime sa déception quant au niveau de soutien que Jérusalem accorde à son pays, il affirme que des pourparlers sont en cours pour un programme d’aide humanitaire.

Israël doit en effet envoyer 10 millions de shekels (2,75 millions d’euros) d’aide à la communauté juive d’Ukraine au plus tôt alors que l’offensive militaire russe contre le pays s’intensifie, a annoncé le ministère des Affaires de la diaspora.

Korniychuk a déclaré aux journalistes qu’il aimerait que les diplomates israéliens utilisent leur poids à Moscou pour demander une résolution pacifique du conflit initié par la Russie, qui en est maintenant à son deuxième jour.

« Nous nous battons seuls », a-t-il dit.

Alors que l’ambassadeur confirme qu’il n’a pas demandé d’aide militaire à Israël, il affirme que son gouvernement est en phase finale de négociation d’un programme d’aide humanitaire d’Israël.

« Nous ne parlons pas de soldats israéliens, vous avez vos propres problèmes de sécurité [avec la Russie en Syrie] », dit Korniychuk

« Nous sommes assez intelligents pour ne pas vous demander quelque chose que vous ne ferez pas. »

Le député de l’Union sioniste Nachman Shai assiste à une réunion du lobby pour le renforcement des liens avec le monde juif, tenue à la Knesset, le 27 juin 2017. (Credit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Affaires de la diaspora a annoncé jeudi son intention d’envoyer de l’aide à la communauté juive ukrainienne, mais il était initialement pensé qu’il faudrait plusieurs jours avant que la question ne soit soumise au vote du gouvernement. La proposition est finalement passée plus vite que prévu.

« Cette décision a été prise par l’État d’Israël, et en particulier par son ministère de la Diaspora, en tant qu’État-nation du peuple juif, de soutenir les individus et les communautés juives en danger », a déclaré le ministère. « Il est devenu assez clair à ce stade qu’un soutien immédiat et continu est nécessaire. »

Le ministère indique que l’aide se présentera sous quatre formes principales : nourriture et médicaments, financement d’agents de sécurité autour des centres communautaires juifs pour les protéger des émeutes et des pillages, aide aux réfugiés lors d’évacuations à grande échelle, et transport des personnes vers des zones plus sûres.

« Nous suivons les développements dans la région avec une grande inquiétude. Nos cœurs sont avec le peuple juif d’Ukraine », a dit Shai. « Nous continuerons à suivre de près les besoins et les développements sur le terrain et à réagir en conséquence. »

Korniychuk, qui était visiblement bouleversé avant et pendant la conférence de presse, a partagé avec le Times of Israel que sa fille vivait actuellement en Ukraine.

L’envoyé ukrainien veut qu’Israël fasse pression sur le Kremlin, et précise que le paquet d’aide est en cours de préparation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...