Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

La famille d’un diplomate suédois détenu en Iran appelle à sa libération

La famille de Johan Floderus qui est détenu en Iran depuis plus de 500 jours, demande sa libération immédiate, à l'occasion de son 33e anniversaire

Johan Floderus. (Crédit : Capture d'écran X)
Johan Floderus. (Crédit : Capture d'écran X)

La famille de Johan Floderus, un diplomate européen de nationalité suédoise détenu en Iran depuis plus de 500 jours a demandé sa libération immédiate, dimanche à l’occasion de son 33e anniversaire.

« C’est le 33e anniversaire de Johan. Il devrait être avec nous en train de le célébrer (…). Il devrait être libéré immédiatement et autorisé à revenir à la maison », a écrit la famille de Johan Floderus dans un communiqué accompagné d’une photo du jeune homme prise le 7 août lors du seul appel vidéo qu’il a été autorisé à passer depuis son emprisonnement.

Floderus a été arrêté le 17 avril 2022 à l’aéroport de Téhéran, alors qu’il retournait chez lui après un séjour de tourisme en Iran avec des amis.

Ce ressortissant Suédois, qui travaillait à Bruxelles pour la délégation de l’Union européenne en Afghanistan depuis septembre 2021, est détenu à la prison d’Evin à Téhéran.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a révélé son identité mardi, assurant que lui-même et ses services « travaillaient sans relâche » à obtenir sa libération.

L’Iran avait annoncé en juillet 2022 l’arrestation d’un Suédois pour espionnage, sur fond de relations tendues entre Téhéran et Stockholm.

L’annonce de son arrestation en juillet 2022 était intervenue deux semaines après qu’un citoyen iranien eut été condamné en Suède à perpétuité pour son rôle dans des exécutions de masse de milliers d’opposants par le régime iranien en 1988.

Ex-responsable d’une prison iranienne, Hamid Noury a été reconnu coupable par un tribunal de Stockholm de « crimes aggravés contre le droit international » et de « meurtres ».

Plusieurs États occidentaux dénoncent ce qu’ils appellent « une diplomatie de prise d’otages » de la part de l’Iran, qui consiste à arrêter des ressortissants occidentaux en vue d’obtenir des concessions comme la libération de ses propres ressortissants.

Johan Floderus est « une nouvelle victime du schéma alarmant de l’Iran consistant à retenir en otage des ressortissants étrangers à des fins politiques », a dénoncé sa famille.

« Les conditions dans lesquelles Johan est détenu, dans une cellule éclairée en permanence, sont inacceptables », a ajouté sa famille, selon qui « ses besoins en rations alimentaires adéquates, en sorties à l’extérieur, en examens médicaux et bien d’autres choses ne sont pas respectés ».

Floderus a passé « plus de 300 jours à l’isolement », n’a été autorisé à recevoir que « très peu » de visites consulaires et n’a pu en moyenne passer qu’un bref appel téléphonique par mois depuis février, a-t-elle détaillé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.