La femme du policier assassiné : “nous avions tant de projets ensemble, une maison, des enfants”
Rechercher

La femme du policier assassiné : “nous avions tant de projets ensemble, une maison, des enfants”

Des centaines de personnes présentes aux funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué alors qu’il pourchassait un terroriste palestinien

Noy Kirma pendant les funérailles de son mari, le premier sergent Yosef Kirma, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran Ynet)
Noy Kirma pendant les funérailles de son mari, le premier sergent Yosef Kirma, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran Ynet)

Des centaines de personnes ont rejoint la famille et les policiers aux funérailles d’un policier de 29 ans tué dans l’attaque à main armée fatale de dimanche à Jérusalem.

Le premier sergent Yosef Kirma a été enterré vers 18h00 dimanche, au cimetière du mont Herzl de la capitale.

Le père de Kirma, Uzi, a rendu un dernier hommage à son fils. « Yossi, tu étais mon ami. Maintenant tu n’es plus avec nous. Comment est-il possible de continuer ? Qu’est-ce que je vais faire maintenant ? Comment est-ce que je peux avancer ? Je t’aime tant », a-t-il déclaré.

Kirma s’était marié en avril. Sa femme, Noy, a déploré leur peu de temps ensemble. « Nous avions tant de projets ensemble, une maison, des enfants, et tu as toujours soutenu ma carrière. Tu m’as toujours aimée inconditionnellement, même plus que je ne m’aimais moi-même. Mon Yossi, regarde combien de personnes sont venues juste pour toi. Tu étais ma lumière et mon cœur », a-t-elle déclaré.

Noy Kirma pendant les funérailles de son mari, le premier sergent Yosef Kirma, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Noy Kirma pendant les funérailles de son mari, le premier sergent Yosef Kirma, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le surintendant en chef, Meir Namir, commandant de Kirma dans l’unité de réponse tactique d’élite Yasam de la police de Jérusalem, a déclaré que l’attaque de dimanche « sera gravée dans les cœurs des policiers de l’unité. Yossi était de l’étoffe des héros d’Israël. A présent, nous te saluons pour la dernière fois. »

Des centaines de personnes étaient présentes aux funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des centaines de personnes étaient présentes aux funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le chef de la police israélienne, Roni Alsheich, a déclaré pendant les funérailles que « nous arrêterons quiconque essaie de mettre la main sur nos citoyens. Au nom de la police israélienne et du pays reconnaissants, je te salue. »

Le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan a abordé le besoin de continué à se battre. « Vous comprenez le lot de cette génération. Il a été décrété pour nous qu’il fallait saisir l’épée et ne pas dormir ou respirer [pendant que nous défendons] les frontières d’Israël. »

Levana Malihi, 60 ans, à gauche, et le policier Yosef Kirma, 29 ans, ont été tués pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : porte-parole de la police israélienne)
Levana Malihi, 60 ans, à gauche, et le policier Yosef Kirma, 29 ans, ont été tués pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : porte-parole de la police israélienne)

Le maire de Jérusalem Nir Barkat a déclaré que le terrorisme ne l’emporterait pas. « Nous sommes ici aujourd’hui dans une grande douleur, mais nous nous dressons contre nos ennemis, a-t-il déclaré. Malgré la peine terrible, nous affirmons que le terrorisme ne nous vaincra pas. Jérusalem est notre capitale et nous continuerons à la développer et à la construire. »

Uzi Kirma pendant les funérailles de son fils, le premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)
Uzi Kirma pendant les funérailles de son fils, le premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)

Kirma a été tué pendant un échange de tirs avec le terroriste pour tenter de le neutraliser, a annoncé la police. « Il a poursuivi vaillamment le terroriste afin de le neutraliser et d’empêcher que plus de mal soit fait à des passants innocents », a déclaré la police dans un communiqué.

Kirma, qui habitait à Mevasseret Zion, dans la banlieue de Jérusalem, laisse derrière lui sa femme, qu’il a épousée il y a cinq mois, ses parents et deux frères. Il a été promu à titre posthume au grade de premier sergent.

Kirma avait été décoré après avoir aidé à stopper une attaque terroriste en décembre 2015.

Des policiers forment une partie du cortège funéraire au mont Herzl de Jérusalem pour le premier sergent Yosef Kirma, qui a été tué dans une attaque terroriste, le 9 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)
Des policiers forment une partie du cortège funéraire au mont Herzl de Jérusalem pour le premier sergent Yosef Kirma, qui a été tué dans une attaque terroriste, le 9 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)
Des policiers forment une partie du cortège funéraire au mont Herzl de Jérusalem pour le premier sergent Yosef Kirma, qui a été tué dans une attaque terroriste, le 9 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)
Des policiers forment une partie du cortège funéraire au mont Herzl de Jérusalem pour le premier sergent Yosef Kirma, qui a été tué dans une attaque terroriste, le 9 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)
Des centaines de personnes étaient présentes aux funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des centaines de personnes étaient présentes aux funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, le 9 octobre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, au cimetière national du mont Herzl, le 9 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran Facebook)
Funérailles du premier sergent Yosef Kirma, 29 ans, tué pendant une attaque terroriste à Jérusalem, au cimetière national du mont Herzl, le 9 octobre 2016. (Crédit : capture d’écran Facebook)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...