La Journée de la Mitzvah britannique bat son record avec 25 000 volontaires
Rechercher

La Journée de la Mitzvah britannique bat son record avec 25 000 volontaires

L’événement cherche à construire des ponts dans la société britannique après l’effet de division du Brexit

La Chambre des Communes, à Londres. (Crédit : Alan Cleaver/CC BY/Flickr)
La Chambre des Communes, à Londres. (Crédit : Alan Cleaver/CC BY/Flickr)

Environ 25 000 personnes, y compris le maire de Londres Sadiq Khan, ont participé à la plus grande Journée de la Mitzvah jamais organisée par les juifs britanniques.

Les organisateurs ont déclaré que le nombre de volontaires pour la journée d’action sociale basée sur la foi, qui a eu lieu cette année le 27 novembre, était le plus important depuis que la Journée de la Mitzvah avait été lancée au Royaume-Uni en 2005.

Rassembler des juifs, des musulmans, des chrétiens, des hindous et d’autres communautés, avec des activités variées comme des dégustations de thé, l’emballage de cadeaux de Noël, la préparation des repas, la collecte des produits pour les immigrants et les pauvres.

Avec Khan, le premier maire musulman de Londres, on a retrouvé comme volontaires le ministre des Communautés Lord Bourne, le grand rabbin Ephraim Mirvis, l’imam Qari Asim, l’évêque d’Edmonton Robert Wickham et de nombreux législateurs.

Le maire de Londres Sadiq Khan, avec le grand rabbin de l'union des congrégations du Commonwealth, Ephraim Mirvis, avant la commémoration de Yom HaShoah, à Barnet, dans le nord de Londres, le 8 mai 2016. (Crédit : Leon Neal/AFP)
Le maire de Londres Sadiq Khan, avec le grand rabbin de l’union des congrégations du Commonwealth, Ephraim Mirvis, avant la commémoration de Yom HaShoah, à Barnet, dans le nord de Londres, le 8 mai 2016. (Crédit : Leon Neal/AFP)

Cette année, la Journée de la Mitzvah était focalisée sur la construction de ponts dans la société britannique après l’effet de division provoqué par le référendum du Brexit. La campagne pour la sortie de l’Union européenne (EU) avait mis en avant des questions liées à l’immigration et l’intégration. A la suite du vote, des groupes de vigilance britannique ont rapporté un pic d’augmentation des crimes et des incidents xénophobes.

« Depuis les campagnes sur référendum sur l’UE et les élections présidentielles américaines, nous avons vu une augmentation des crimes racistes et de haine, une peur exacerbée de l’étranger, a déclaré Laura Marks, ancienne vice-présidente du Conseil des représentants des juifs britanniques et fondatrice de la Journée de la Mitzvah. Le besoin de rassembler les gens n’a jamais été aussi grand. »

Parmi les activités de la Journée de la Mitzvah, il y avait « l’emballage de cadeaux de Noël, la création de cartes et d’ours en peluche, pour ceux qui ont eu à surmonter de grandes difficultés », a ajouté Marks, en référence aux enfants qu’elle a qualifiés de réfugiés.

Khan et des membres de son équipe ont collecté des biscuits et des gâteaux pour la fête de Noël que la synagogue réformée Alyth a préparé pour les gens qu’ils ont qualifié de réfugiés.

« Des milliers de volontaires de toutes confessions à Londres, et dans tout le Royaume-Uni et le monde entier, ont donné de leur temps pour rassembler les communautés, au service des autres, pour la Journée de la Mitzvah 2016 », a déclaré le maire, ajoutant que « ce jour spécial constitue un élément important de la grandeur de notre ville et de notre pays ».

En plus des 25 000 volontaires en Grande-Bretagne, environ 15 000 personnes ont participé à des projets de la Journée de la Mitzvah à l’étranger. Ces projets ont été inspirés par l’événement britannique et prévus pour avoir lieu simultanément dans 25 pays, a déclaré Marks.

Au total, les participants de la Journée de la Mitzvah ont donné 150 000 heures de leur temps pour aider des centaines d’organisations caritatives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...