La junte du Myanmar engage un Israélien pour booster ses liens avec l’Occident
Rechercher

La junte du Myanmar engage un Israélien pour booster ses liens avec l’Occident

Ari Ben-Menashe, un lobbyiste israélo-canadien, a été recruté par la junte du Myanmar parce que l'Occident "comprend mal" son armée

Ari Ben Menashe, un consultant israélo-canadien, est emmené dans une voiture par le personnel de sécurité du Zimbabwe peu après son arrivée à l'aéroport international de Harare, le vendredi 22 février 2002. Ben-Menashe est censé aider la police zimbabwéenne à enquêter sur un présumé complot du leader de l'opposition Morgan Tsvangirai visant à assassiner le président Robert Mugabe. (AP Photo)
Ari Ben Menashe, un consultant israélo-canadien, est emmené dans une voiture par le personnel de sécurité du Zimbabwe peu après son arrivée à l'aéroport international de Harare, le vendredi 22 février 2002. Ben-Menashe est censé aider la police zimbabwéenne à enquêter sur un présumé complot du leader de l'opposition Morgan Tsvangirai visant à assassiner le président Robert Mugabe. (AP Photo)

Un lobbyiste israélo-canadien recruté par la junte du Myanmar minimise le coup d’État militaire dans le pays et affirme que les généraux quitteront bientôt la politique, tout en cherchant à améliorer les relations avec les États-Unis et à se distancer de la Chine.

Ari Ben-Menashe, un ancien responsable du renseignement militaire israélien qui a précédemment représenté Robert Mugabe du Zimbabwe et les dirigeants militaires du Soudan, a déclaré à Reuters que la junte militaire veut également rapatrier les musulmans Rohingya qui ont subi un génocide et ont fui vers le Bangladesh voisin.

La communauté internationale a largement condamné le coup d’État militaire au Myanmar.

Ben-Menashe a déclaré avoir été engagé parce que l’Occident « comprend mal » l’armée du Myanmar.

« Il y a une réelle volonté de se rapprocher de l’Occident et des États-Unis plutôt que d’essayer de se rapprocher des Chinois », a expliqué M. Ben-Menashe. « Ils ne veulent pas être une marionnette des Chinois. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...