Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

La Maison Blanche répète qu’une invitation de Netanyahu n’est pas encore prévue

Kevin McCarthy a juré d'inviter le Premier ministre à Washington si Biden ne le faisait pas ; un porte-parole américain a indiqué qu'une invitation viendra tôt ou tard

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu participe à une conférence de presse avec le Président américain Donald Trump dans la salle Est de la Maison Blanche, le 28 janvier 2020 à Washington. (Alex Wong/Getty Images/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu participe à une conférence de presse avec le Président américain Donald Trump dans la salle Est de la Maison Blanche, le 28 janvier 2020 à Washington. (Alex Wong/Getty Images/AFP)

Le porte-parole du Conseiller à la sécurité nationale américain John Kirby a indiqué lundi qu’il pensait que le Premier ministre Benjamin Netanyahu serait invité à la Maison Blanche tôt ou tard, répétant toutefois qu’aucune visite officielle du chef de gouvernement israélien n’était actuellement prévue.

Des propos tenus après que Kevin McCarthy, le président Républicain de la chambre américaine des représentants a fait savoir, au cours d’un déplacement en Israël, qu’il inviterait personnellement Netanyahu si Biden devait continuer à refuser de le faire.

Netanyahu est dans l’attente d’une invitation à la Maison Blanche depuis qu’il est revenu au pouvoir, à la fin du mois de décembre dernier. Mais les liens entre Israël et les États-Unis sont quelque peu tendus par le plan de refonte du système judiciaire israélien ainsi que par les propos tenus par les politiciens d’extrême-droite qui ont intégré la coalition de Netanyahu.

Kirby a aussi indiqué, lors de ce point-presse qui a eu lieu lundi, que Biden croyait très profondément dans les principes démocratiques partagés entre Israël et les États-Unis et qu’il voulait d’abord voir l’équilibre des pouvoirs préservé au sein de l’État juif si le gouvernement devait faire aboutir son projet de réforme du système judiciaire controversé, a rapporté le site Walla.

Alors qu’il se trouve en visite en Israël actuellement, McCarthy a indiqué, dimanche et lundi, qu’il inviterait Netanyahu au Congrès si la Maison Blanche continuait à bouder ce dernier.

Après s’être exprimé en séance plénière, lundi, McCarthy a déclaré au cours d’une conférence de presse que ce serait une bonne chose que Netanyahu puisse se rendre à Washington, notant qu’un tel déplacement comprendrait des réunions bipartisanes avec des personnalités républicaines et démocrates de la Chambre des représentants.

Le président de la chambre américaine Kevin McCarthy lors d’une session spéciale en séance plénière de la Knesset, le 1er mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

McCarthy avait tenu des propos similaires, dimanche, dans un entretien accordé au journal Israel Hayom.

« S’il n’est pas invité officiellement à la Maison Blanche, je l’inviterai, de mon côté, à me retrouver à la Chambre. Netanyahu est un ami qui m’est cher en tant que Premier ministre d’un pays avec lequel nous entretenons les liens les plus étroits », avait-il déclaré au journal.

Le président de la Chambre avait estimé que Biden « a déjà attendu trop longtemps. Il doit l’inviter rapidement ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.