Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

La médiatrice de Tsahal fait état d’une hausse des réservistes demandant à combattre

La générale de brigade (Rés.) Rachel Tevet-Wiesel, responsable des plaintes qui travaille au sein du ministère de la Défense, a signalé 1 316 plaintes reçues entre octobre et décembre

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des réservistes de la 5e brigade opérant dans le nord de la bande de Gaza, sur une photo diffusée le 3 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des réservistes de la 5e brigade opérant dans le nord de la bande de Gaza, sur une photo diffusée le 3 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)

La médiatrice militaire israélienne a publié lundi son rapport annuel sur les plaintes pour abus, négligence et incompétence de la part des commandants à l’égard de leurs subordonnés. Cette année, le rapport fait état d’une forte augmentation des plaintes déposées par les réservistes et met en lumière de nouvelles questions soulevées dans le cadre de la guerre en cours, notamment de nombreuses demandes d’autorisation de combattre.

Le rapport de la générale de brigade (Rés.) Rachel Tevet-Wiesel, connue officiellement sous le nom de responsable des plaintes, qui travaille au sein du ministère de la Défense, comprend des milliers de plaintes émanant de conscrits, de soldats de carrière et de réservistes. Le nombre de plaintes est resté relativement stable ces dernières années.

Le rapport de 189 pages a été présenté au ministre de la Défense Yoav Gallant et à la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, ainsi qu’à des officiers supérieurs de l’armée israélienne.

Au cours de l’année 2023, le bureau de la médiatrice a reçu 5 749 plaintes de soldats israéliens ou de leurs parents, soit une baisse de 5 % par rapport à l’année précédente. Le bureau de Tevet-Wiesel a examiné chacun des cas et a constaté que la majorité d’entre eux – 54 % – étaient légitimes, les autres ayant été rejetés comme étant fallacieux ou négligeables.

712 plaintes ont été déposées par des réservistes, soit une augmentation de 30 % par rapport à l’année dernière. Cette augmentation est due en grande partie à la guerre en cours, puisque près de 300 000 réservistes ont été mobilisés. Entre le 7 octobre et la fin de l’année 2023, le bureau de la médiatrice a constaté une augmentation considérable de 265 % des plaintes déposées par les réservistes par rapport à la même période de l’année dernière.

La médiatrice a constaté que la plupart des 1 316 plaintes déposées au cours des trois premiers mois de la guerre (octobre-décembre) concernaient des civils souhaitant réintégrer le service de réserve après avoir bénéficié d’exemptions et des réservistes demandant à être transférés dans une unité de combat, ainsi que des plaintes relatives à l’indemnisation, aux périodes de repos et d’entraînement et aux révocations de fonctions.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant recevant le rapport annuel de la médiatrice militaire, la générale de brigade (Rés.) Rachel Tevet-Wiesel, sur une image publiée le 11 mars 2024. (Crédit : Ministère de la Défense)

Au cours du premier mois de la guerre, les plaintes des réservistes ont également porté sur le manque d’équipement, les problèmes liés à leurs conditions de vie et l’aide aux partenaires des soldats tués, a constaté le bureau de la médiatrice.

La guerre a éclaté le groupe terroriste palestinien du Hamas a pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, massacrant et tuant 1 200 personnes, pour la plupart des civils, tout en prenant 253 otages de tous âges.

Le document est rédigé chaque année, sur la base de plaintes écrites de soldats, d’entretiens et d’examens de rapports militaires internes, afin d’identifier les tendances inquiétantes et positives au sein de Tsahal.

Comme chaque année, les plaintes portent également sur des cas d’abus physiques et verbaux, des soldats ne recevant pas les soins médicaux appropriés, des dysfonctionnements bureaucratiques et des conditions de vie déplorables.

En réponse au rapport, l’armée a remercié la médiatrice et a déclaré qu’elle aiderait Tsahal à améliorer les problèmes signalés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.