La mère du terroriste ayant tué un rabbin dit que son fils est ‘un héros’
Rechercher

La mère du terroriste ayant tué un rabbin dit que son fils est ‘un héros’

Muhammad al-Fakih a été abattu par Tsahal lors de la démolition de sa maison, dans laquelle il s'était replié ; l’AP l’a dénoncé, selon la famille du terroriste

Photographie du terroriste du Hamas Muhammad Fakih, qui a assassiné le rabbin Miki Mark et a été tué par des soldats israéliens le 27 juillet 2016. (Crédit : Twitter/Hamas)
Photographie du terroriste du Hamas Muhammad Fakih, qui a assassiné le rabbin Miki Mark et a été tué par des soldats israéliens le 27 juillet 2016. (Crédit : Twitter/Hamas)

La mère d’un terroriste palestinien qui a tué le rabbin Miki Mark dans une fusillade menée depuis son véhicule, en Cisjordanie, le 1er juillet a fait l’apologie de son fils.

Ce dernier a été tué dans une opération nocturne de Tsahal, dans la nuit de mardi à mercredi.

La mère de Muhammad al-Fakih a dit à Hamas TV que son fils « était un héros et un homme qui voulait mourir en tant que shahid [martyr] et a réussi à le faire », selon la Dixième chaîne.

La famille du terroriste palestinien affirme que les forces de sécurité palestiniennes ont donné à Israël son emplacement, rapporte la radio israélienne.

Le responsable palestinien Saeb Erekat a déclaré que la mort de Fakih est un « crime », d’après le rapport de la radio.

Fakih est mort dans le village de Cisjordanie de Surif, au nord de Hébron, tôt mercredi matin quand les Forces de défense israéliennes ont tiré des missiles anti-chars avant de démolir la maison dans laquelle il s’était replié.

L’armée a déclaré que les trois autres membres de la cellule – le frère de Fakih, Sahir, leur cousin Muaz Fakih, et Mohammed Omaireh – appartiennent tous au groupe terroriste du Hamas, qui gouverne la bande de Gaza et a vu sa popularité augmenter en Cisjordanie.

Mark a été tué le 1er juillet dans une attaque terroriste qui a également gravement blessé sa femme. Deux de ses enfants ont également été blessés au cours de l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...