La police installe des caméras hi-tech aux abords du mont du Temple
Rechercher

La police installe des caméras hi-tech aux abords du mont du Temple

Les équipements de surveillance à la porte des Lions pourraient identifier les suspects qui tentent d'introduire des armes. Les fidèles musulmans promettent de continuer la lutte face aux mesures de sécurité

Les forces de sécurité israéliennes surveillent les fidèles musulmans palestiniens qui prient à l'extérieur de la Porte des Lions, une entrée principale du mont de Tempe dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 juillet 2017. (Crédit : AFP / Ahmad Gharabli)
Les forces de sécurité israéliennes surveillent les fidèles musulmans palestiniens qui prient à l'extérieur de la Porte des Lions, une entrée principale du mont de Tempe dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 juillet 2017. (Crédit : AFP / Ahmad Gharabli)

La police israélienne a mis en place dans la nuit de samedi à dimanche de nouvelles mesures de surveillance à la porte des Lions, dans la Vieille ville de Jérusalem, au point d’accès principal des fidèles musulmans qui entrent dans le complexe du mont du Temple adjacent.

La porte des Lions a été le théâtre d’un attentat terroriste meurtrier le 14 juillet au cours duquel trois hommes arabes israéliens ont tué deux policiers israéliens après avoir fait entrer leurs armes à feu clandestinement au sein du complexe. Cette attaque a amené Israël à installer dans l’urgence des détecteurs de métaux pour empêcher davantage de violences, suscitant la colère des fidèles musulmans et entraînant des mouvements de protestations d’abord passifs puis de plus en plus tendus.

La nouvelle entrée dressée dans la nuit permettra aux forces de sécurité d’escorter les fidèles à travers des voies de passages clôturées jusqu’à des caméras de surveillance sophistiquées. Ces caméras sont capables d’identifier des suspects porteurs d’armes sans utiliser des détecteurs de métaux, ont fait savoir les médias hébreux.

Les personnes identifiées par les caméras ayant un comportement suspect pourront alors être contrôlées par la police à l’aide d’un détecteur de métal manuel, a-t-il été annoncé.

Des policiers israéliens installent des détecteurs de métaux aux abords de la Porte du Lion, entrée principale du mont du Temple, dans la Vieille ville de Jérusalem, après que les forces de sécurité ont rouvert ce lieu ultra-sensible qui avait été fermé après une attaque meurtrière la semaine dernière, suscitant la colère. Photo prise le 17 juillet 2017 (Crédit : AHMAD GHARABLI/AFP)
Des policiers israéliens installent des détecteurs de métaux aux abords de la Porte du Lion, entrée principale du mont du Temple, dans la Vieille ville de Jérusalem, après que les forces de sécurité ont rouvert ce lieu ultra-sensible qui avait été fermé après une attaque meurtrière la semaine dernière, suscitant la colère. Photo prise le 17 juillet 2017 (Crédit : AHMAD GHARABLI/AFP)

Toutefois, les détecteurs de métaux installés la semaine dernière restent en fonctionnement. La Deuxième chaîne a fait savoir samedi soir que cette nouvelle mesure de sécurité pourrait permettre « bientôt » la suppression des détecteurs de métaux.

Ce sont des employés municipaux de Jérusalem qui ont installé ce nouveau système sous la direction de la police.

Les fidèles ont refusé de passer à travers les détecteurs de métaux et les affrontements avec la police à Jérusalem et aux environs de la ville se sont quotidiennement intensifiés. Trois Palestiniens ont été tués vendredi et un autre samedi.

Vendredi en fin d’après-midi, un terroriste palestinien a poignardé mortellement trois Israéliens qui prenaient leur dîner de Shabbat dans l’implantation de Halamish en Cisjordanie.

Les fidèles musulmans arrivés à la porte des Lions pour les prières, dans la matinée de dimanche, ont promis de continuer leur lutte visant à faire abandonner toutes les mesures récentes de sécurité. Des centaines de Palestiniens font leurs prières quotidiennes à l’extérieur de la porte pour protester contre les détecteurs de métaux.

Il y a deux points d’accès supplémentaires au complexe du mont du Temple et des détecteurs de métaux ont également été installés sur ces sites. L’éventuelle installation de ce système de caméras porte de la Chaîne et porte des Maures reste indéterminée.

Un porte-parole de la police a indiqué que les forces de l’ordre continuaient à améliorer les mesures de sécurité sur le mont du Temple et dans la Vieille ville, sans toutefois donner plus de détails spécifiques.

Le cabinet de sécurité de haut-niveau doit se rencontrer dans la soirée de dimanche pour faire le point sur l’utilisation continue des détecteurs de métaux. Une rencontre précédente, organisée jeudi soir, avait décidé du maintien des détecteurs sur le site contre l’avis de l’armée israélienne et des services de sécurité du Shin Bet, auraient fait savoir les médias.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...