Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

La police somme les Israéliens de ne pas entrer dans la Zone A de la Cisjordanie

La police a fait remarquer que certains Israéliens allaient dans ces zones pour y faire des courses, du commerce ou pour faire réparer leur voiture, faisant d'eux de potentielles cibles

Des véhicules militaires israéliens à l'entrée de Qalqilya, une ville de Cisjordanie, après qu'un civil israélien a été tué par balle, le 22 juin 2024. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)
Des véhicules militaires israéliens à l'entrée de Qalqilya, une ville de Cisjordanie, après qu'un civil israélien a été tué par balle, le 22 juin 2024. (Crédit : Jaafar ASHTIYEH / AFP)

Au lendemain de la mort d’un civil israélien qui a été tué par balle à Qalqilya, une ville de Cisjordanie, la police a rappelé l’interdiction inscrite dans la loi de la présence de citoyens israéliens dans les zones de Cisjordanie qui sont placées sous le contrôle de l’Autorité palestinienne.

« Ces derniers temps, nous avons assisté à de nombreux cas de citoyens israéliens qui se sont aventurés dans la Zone A, une zone placée sous le contrôle de l’Autorité palestinienne », a noté la police. « L’entrée dans ces secteurs est interdite en vertu de la loi aux citoyens de l’État d’Israël et elle est susceptible de coûter de nombreuses vies humaines, comme c’est arrivé récemment ».

La police a fait remarquer que certains Israéliens allaient dans ces zones pour y faire des courses, du commerce ou pour faire réparer leur voiture, faisant d’eux de potentielles cibles.

Les forces de l’ordre ont aussi indiqué que certains pénétraient dans ces secteurs suite à des erreurs de trajet et ils ont appelé les automobilistes à faire preuve de vigilance.

« La police israélienne répète que l’entrée dans la Zone A est interdite par la loi et qu’elle est un danger réel pour la vie », a conclu le communiqué.

Un rappel qui a été fait après qu’Amnon Muchtar, 67 ans, qui habitait Petah Tikva, a été visé par des tirs alors qu’il se trouvait au volant de sa voiture, samedi à Qalqilya. L’armée a indiqué avoir ouvert une enquête en coopération avec la police pour déterminer si l’incident était de nature terroriste. Elle a ajouté que la piste criminelle n’était pas pour autant négligée.

Amnon Muchtar, 67 ans, a été tué d’une balle dans la tête après être entré à Qalqilya, en Cisjordanie, avec sa voiture, le 22 juin 2024. (Autorisation : used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

Jeudi, Moshe Dadoush avait lui perdu la vie après s’être apparemment effondré au cours d’un carjacking violent, à l’entrée de Qalqilya.

La Zone A de la Cisjordanie est placée sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne, même si l’armée entre régulièrement dans la ville malgré l’opposition des Palestiniens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.