Rechercher

La population juive d’Israël a dépassé les 7 millions à la veille de Rosh HaShana

Israël représente désormais un peu moins de la moitié de tous les Juifs du monde - 15,2 millions, voire 25,5 millions si l’on compte les personnes éligibles à la Loi du retour

Les gens font se pressent au marché Mahane Yehuda de Jérusalem, le 25 septembre 2022, à la veille de Rosh Hashanah. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les gens font se pressent au marché Mahane Yehuda de Jérusalem, le 25 septembre 2022, à la veille de Rosh Hashanah. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Selon l’Agence juive, la population juive d’Israël a dépassé les 7 millions lors de l’année écoulée et le nombre de Juifs dans le monde est passé à 15,2 millions.

Les statistiques publiées dimanche, avant le début de Rosh HaShana, montrent qu’Israël a augmenté de 130 000 sa population juive au cours de l’année écoulée.

Le pays représente maintenant 46,2 % de la communauté juive mondiale, en hausse de près d’un pour cent par rapport à l’année précédente.

Après Israël, les États-Unis abritent la deuxième plus importante communauté juive – environ 6 millions –, chiffre stable par rapport à l’année précédente.

Les autres pays comptant les 10 plus importantes populations juives sont la France (442 000), le Canada (394 000), le Royaume-Uni (292 000), l’Argentine (173 000), la Russie (145 000), l’Australie (118 200), l’Allemagne (118 000) et le Brésil (91 000).

Ces chiffres sont basés sur des estimations du professeur Sergio Della Pergola de l’Université hébraïque de Jérusalem.

L’Agence juive a déclaré que l’an dernier avait établi un nouveau record en terme d’alyah – mot hébreu qui désigne l’immigration en Israël –, avec quelque 60 000 immigrants venus de 93 pays.

Dans le sillage de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ces deux pays ont enregistré un nombre également record de départs pour Israël, avec respectivement 26 000 et 14 000 Juifs nouvellement arrivés au 1er septembre.

S’y ajoutent 1 600 Juifs venus de Biélorussie, allié russe qui a servi de base arrière pour l’armée russe.

Des immigrants réfugiés d’Ukraine arrivent dans les bureaux du ministère israélien de l’Immigration et de l’Intégration à l’aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv, le 15 mars 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Depuis les États-Unis et le Canada, 1 800 Juifs ont décidé de s’installer en Israël au cours de l’année écoulée, tandis que 2 500 ont fait leur alyah de France et 1 100 d’Argentine.

S’y ajoutent les 1 450 nouveaux immigrants d’Éthiopie qui ont retrouvé leur famille en Israël. Selon l’Agence juive, plusieurs milliers d’autres attendraient toujours d’immigrer.

Ces statistiques sont fondées sur l’auto-identification comme Juif à défaut de toute autre religion.

L’Agence juive a précisé que si l’on tient compte des personnes éligibles à la citoyenneté en vertu de la loi du retour, qui exige d’avoir au moins un grand-parent juif, la population juive mondiale serait alors de 25,5 millions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...