La reconstruction du bunker de Hitler attire des dizaines de milliers de personnes à Berlin
Rechercher

La reconstruction du bunker de Hitler attire des dizaines de milliers de personnes à Berlin

Une exposition édifiante permet de découvrir des milliers de documents racontant la vie du dictateur nazi

Adolf Hitler (Crédit : Archives fédérales allemandes/Wikimedia Commons)
Adolf Hitler (Crédit : Archives fédérales allemandes/Wikimedia Commons)

BERLIN – Hitler continue à fasciner et une nouvelle exposition à Berlin en est la preuve avec son attraction la plus sensationnelle : une reconstitution du bunker où Hitler est mort au mois d’avril 1945.

Créée pour montrer les dangers de la dictature, l’exposition – appelée ‘Comment cela pourrait arriver’ – contient également des milliers de documents, de photos et d’objets qui racontent l’histoire du dictateur nazi, et s’achève par son suicide.

Ce sont plus de 20 000 visiteurs qui ont arpenté jusqu’à présent les couloirs de ce nouveau musée privé qui a ouvert ses portes il y a deux mois.

Défini comme possédant « la plus grande documentation au sujet de Hitler dans le monde », il a été créé en seulement quatre mois et a coûté 1,5 million de dollars.

L’historien Wieland Giebel et l’entrepreneur du musée Enno Lenze ont expliqué aux médias locaux qu’ils voulaient montrer combien une société était prête à se rabaisser sous la direction d’un dictateur. Le bunker qu’ils ont recréé a été placé sous verre et – tout comme le personnage de cire de Hitler dans le musée de Madame Tussaud voisin – ne peut pas être photographié par les visiteurs.

Giebel, 67 ans, a indiqué à Reuters qu’il avait été accusé de promouvoir un « Hitler Disney » pour sa reconstitution du bunker. « C’est l’endroit où les crimes se sont achevés, où tout s’est achevé, et c’est la raison pour laquelle nous la montrons ».

Le bunker souterrain de Hitler a été détruit en 1947. Le site où il se trouvait est dorénavant signalé par une plaque d’information. Plusieurs abris civils anti-bombardements civils – comme celui utilisé pour ce musée – existent encore dans la ville et sont pratiquement indestructibles par des moyens conventionnels.

Avant l’ouverture de ce musée consacré à Hitler, Lenze a cérémonieusement détruit un buste en argile du dictateur et a ajouté les éclats à une pile de débris dans l’exposition.

Les expositions qui présentent des images de Hitler restent controversées en Allemagne. Les conservateurs d’une exposition consacrée à la propagande nazie au musée d’histoire allemande, il y a quelques années, avaient délibérément relégué des bustes de Hitler, produits en masse, dans une vitrine qui paraissait difficile à photographier en raison de la meulière éblouissante.

Au mois de juillet 2008, un visiteur du musée de Madame Tussaud à Berlin avait tranché la tête de la réplique de cire de Hitler, montré assis à son bureau avec une expression lugubre. Il avait été réparé et les visiteurs avaient eu dorénavant l’interdiction de l’approcher et de prendre des selfies.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...