Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

La rencontre entre un rabbin et Noa Kirel dans un avion fait le tour de la Toile

La photo partagée par la fille du rabbin sur les réseaux sociaux a trouvé un écho auprès des Israéliens, qui voient en elle un exemple de lien entre deux communautés qui a priori, tout oppose

Un selfie pris par la pop star Noa Kirel (à droite) avec le rabbin Yosef Tzvi Rimon sur un vol Liverpool-Tel Aviv, en mai 2023. (Crédit : Capture d'écran de WhatsApp : utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Un selfie pris par la pop star Noa Kirel (à droite) avec le rabbin Yosef Tzvi Rimon sur un vol Liverpool-Tel Aviv, en mai 2023. (Crédit : Capture d'écran de WhatsApp : utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

JTA – Un selfie pris sur un vol à destination de Tel Aviv est devenu viral cette semaine, tel un symbole d’unité dans un Israël de plus en plus divisé

La photo a été prise par Noa Kirel, la pop star qui s’est classée troisième au concours de l’Eurovision de cette année le week-end dernier et qui rentrait chez elle après le concours, qui s’était déroulé à Liverpool. Dans l’avion, à côté d’elle, se trouvait le rabbin Yosef Tzvi Rimon, le grand rabbin de Gush Etzion, un ensemble d’implantations de Cisjordanie au sud de Jérusalem.

Rimon a d’abord été perplexe lorsqu’un message affiché sur les écrans de télévision de l’avion disait : « Bravo, Noa, nous sommes fiers de toi », a-t-il raconté dans un message initialement envoyé sur un groupe WhatsApp familial. Après avoir demandé à Kirel pourquoi et qui il fallait la féliciter, il a dit qu’elle avait expliqué sa participation à l’Eurovision et qu’elle avait été surprise qu’il ne la reconnaisse pas. Rimon a ajouté que Kirel avait dit avoir prié lors du concours et s’être abstenue d’utiliser son téléphone pendant Shabbat. Rimon s’est proposé d’être son référent rabbinique et Kirel a pris ses coordonnées et lui a envoyé leur photo comme première communication.

Cette photo a quitté le chat familial après qu’un ami de l’une des filles de Rimon l’a vue, photographiée et partagée, a écrit Rimon plus tard dans un autre message WhatsApp qui est devenu viral.

L’histoire a été largement relayée dans les groupes WhatsApp en hébreu comme un exemple réconfortant de la façon dont des personnes issues de différents secteurs de la société israélienne peuvent se rapprocher au-delà des clivages. Les Israéliens religieux et laïques ont tendance à vivre séparément et à voter différemment.

« En gros, vous avez un grand rabbin et une célébrité qui ne se connaissent pas assis l’un à côté de l’autre dans l’avion, jetant un pont entre les différents segments d’Israël et appréciant la grandeur de l’autre », a écrit le rabbin Judah Kerbel du Centre juif du Queens à New York sur Facebook. « C’est une belle histoire. »

Shmuel Reichman, rabbin orthodoxe et conférencier, a également tenté, dans un message publié sur Facebook, de répondre à la question suivante : « Pourquoi cette histoire trouve-t-elle un tel écho chez tout le monde ?

Reichman a écrit que la rencontre montrait que la dévotion de Rimon à la Torah n’avait pas conduit à une « vision étriquée », et que le comportement de Kirel suggérait qu’il était possible d’encourager des Juifs plus laïques à accroître leur engagement religieux.

« Cela montre que lorsque nous sommes parmi [les sages], nous voulons être spirituellement grands, indépendamment de nos aspirations normales », écrit-il. « Est-ce que quelque chose se passera à partir de cette rencontre ? Peut-être oui, peut-être non. Mais le fait que Rav Rimon ait ouvert la voie à de futures interactions est plus puissant que vous ne pouvez l’imaginer. »

Kirel, à en juger par ses comptes de réseaux sociaux, n’avait pas encore commenté publiquement la rencontre mercredi après-midi. Pour sa part, Rimon est surpris de la rapidité avec laquelle tout ça est devenu viral.

« C’est incroyable de voir comment, en une seconde, tout l’État d’Israël est au courant », a-t-il déclaré lors d’une brève interview avec le site d’informations religieuses Israel National News, expliquant qu’il avait auparavant décliné plus de 20 demandes d’interview. Mais je pense que nous avons le devoir d’aimer le peuple juif ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.