La rue près de la mission russe à Washington bientôt nommée Boris Nemstov ?
Rechercher

La rue près de la mission russe à Washington bientôt nommée Boris Nemstov ?

Boris Nemstov était un opposant juif à Poutine ; Moscou condamne cette décision qu’il juge "grossière, dure et prise pour nous contrarier"

Boris Nemtsov (Crédit : capture d'écran France 24)
Boris Nemtsov (Crédit : capture d'écran France 24)

Dans une décision que les responsables russes ont qualifier de provocation, les autorités de la ville de Washington ont fait avancé le projet pour renommer une rue adjacente à l’ambassade russe d’après un critique juif assassiné du Kremlin.

Le Conseil du District de Columbia a approuvé mardi à l’unanimité le projet de création du Boris Nemtsov Plaza. Il honore l’ancien vice-Premier ministre, un opposant au président Vladimir Poutine, qui a été assassiné près du Kremlin en 2015. Nemtsov était juif. La maire Muriel Bowser doit encore approuver le projet de loi pour qu’il entre en vigueur.

« La partie de l’avenue Wisconsin devant l’ambassade de Russie [sera rebaptisée] en l’honneur de Boris Nemtsov, militant pour la démocratie assassiné », a déclaré mardi le Conseil du district de Columbia sur son site Internet.

Leonid Slutsky, chef de la commission des affaires internationales de la Douma, a qualifié ce projet de grossier, dur et pris pour nous contrarier », ajoutant que « le tournant anti-russe renforcé par l’administration Obama se poursuit », a signalé l’agence de presse TASS.

Le texte du projet de loi adopté par le Conseil fait l’éloge de l’opposition de Nemtsov à Poutine et allègue que l’assassinat de Nemtsov en 2015 était en raison de cette critique. L’année dernière, cinq hommes de Tchétchénie ont été condamnés à de lourdes peines d’emprisonnement pour avoir tué Nemtsov, bien que certains critiques du Kremlin aient qualifié les procès de dissimulation de la vérité.

Le vote du conseil fait suite à une tentative du sénateur Marco Rubio, R-Fla., qui a proposé le changement de nom de la partie de la rue près l’ambassade de Russie au Congrès, avant de laisser aux autorités municipales prendre le relai.

« La création de ‘Boris Nemtsov Plaza’ rappellera de manière permanente au régime de Poutine et au peuple russe que les voix de ces dissidents continuent de vivre et que les défenseurs de la liberté ne seront pas réduits au silence », a déclaré Rubio dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...