La Vieille Ville baignée de bleu et de blanc en amont de la Journée de Jérusalem
Rechercher

La Vieille Ville baignée de bleu et de blanc en amont de la Journée de Jérusalem

C'est le début d'une semaine affairée pour la ville sainte - qui est aussi parée de drapeaux des Etats-Unis alors que le pays se prépare à accueillir le président Trump

Les gens regardent une projection du drapeau israélien au cours d'un spectacle de son et lumière projeté sur les murs de la Vieille ville de Jérusalem pour célébrer le début de la semaine du 50ème anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1967, le 20 mai 2017 (Crédit : GALI TIBBON / AFP PHOTO)
Les gens regardent une projection du drapeau israélien au cours d'un spectacle de son et lumière projeté sur les murs de la Vieille ville de Jérusalem pour célébrer le début de la semaine du 50ème anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1967, le 20 mai 2017 (Crédit : GALI TIBBON / AFP PHOTO)

Les murs de la Vieille Ville de Jérusalem se sont parés des couleurs bleue et blanche du drapeau israélien samedi soir alors qu’Israël entre dans une semaine de célébrations qui marquent le 50e anniversaire de la réunification de la ville.

La veille du 23 mai marque le lancement de la Journée de Jérusalem, qui commémore la capture de Jérusalem-est lors de la guerre des six jours de 1967, la réunification de la ville et le passage sous contrôle juif du mont du Temple et du mur Occidental.

Au cours de l’événement de samedi soir, un spectacle son et lumières a été projeté sur les murs de la Vieille ville, dont le drapeau israélien et des images emblématiques de la guerre.

C’est le début d’une semaine affairée pour la ville, qui s’est également parée de drapeaux américains alors que le pays se prépare à accueillir, lundi, le président Donald Trump.

Les gens regardent la photo emblématique prise par David Rubinger de parachutistes israéliens le long du Mur occidental en Juin 1967 au cours d'un spectacle de son et lumière projeté sur les murs de la Vieille ville de Jérusalem pour célébrer le début de la semaine du 50ème anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1967, le 20 mai 2017 (Crédit : GALI TIBBON / AFP PHOTO)
Les gens regardent la photo emblématique prise par David Rubinger de parachutistes israéliens le long du Mur occidental en Juin 1967 au cours d’un spectacle de son et lumière projeté sur les murs de la Vieille ville de Jérusalem pour célébrer le début de la semaine du 50ème anniversaire de la guerre israélo-arabe de 1967, le 20 mai 2017 (Crédit : GALI TIBBON / AFP PHOTO)

Il y avait un espoir que Trump puisse annoncer la relocalisation de l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem ou reconnaître Israël en tant que capitale de l’état juif durant la visite, mais de récentes indications semblent signaler qu’il ne remplirait pas ses promesses de campagne afin de permettre la reprise des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Les Palestiniens veulent la partie est de la ville comme capitale d’un futur état.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...