L’ambassade israélienne en Belgique dénonce la vidéo en langue de signes
Rechercher

L’ambassade israélienne en Belgique dénonce la vidéo en langue de signes

La fédération européenne d'associations juives avait protesté contre un geste mimant un nez crochu pour désigner un "Juif" dans des vidéos présentes sur le site d’un dictionnaire

Un modèle faisant le geste du "nez crochu" sur le site internet de l'université de Gand, en Belgique. (Université de Gand via JTA)
Un modèle faisant le geste du "nez crochu" sur le site internet de l'université de Gand, en Belgique. (Université de Gand via JTA)

L’ambassade d’Israël en Belgique a exprimé mercredi son « choc et son désarroi » après qu’une université belge a inclus dans son dictionnaire de la langue des signes un geste signifiant « Juif » qui mime un « nez crochu ».

Lundi, la Fédération européenne d’associations juives a protesté dans un communiqué contre l’inclusion du geste dans des vidéos présentes sur le site internet d’un dictionnaire préparé en coordination avec l’université de Gand. Elle a adressé une lettre à son recteur pour exiger le retrait des vidéos.

Les premières vidéos, qui proposent des symbolisations du mot juif en langue des signes, « semblent standard » a noté Menachem Margolin, le directeur de la fédération, dans le communiqué. Les deux vidéos montrent le modèle en train de mimer une barbe imaginaire.

« La deuxième vidéo qui implique des papillotes est à la limite de l’acceptable puisqu’elle peut véhiculer des préjugés, et les deux dernières sont tout simplement racistes et dégradantes pour les Juifs, avec le signe d’un grand nez crochu pour définir un Juif », a-t-il ajouté.

Menachem Margolin a entendu parler des vidéos par une famille juive qui avait fait une recherche en ligne sur la langue des signes.

Dans une lettre adressée lundi au recteur de l’université, il a ainsi demandé aux responsables du campus de retirer les deux gestes de leur dictionnaire.

« Si le but de ce projet était d’embellir et de préciser la définition standard, il a certainement réussi, de la manière la plus stéréotypée et raciste imaginable, en se focalisant sur des papillotes, et ce qui est encore pire, en mimant un nez crochu pour décrire un Juif », écrit le président.

« Nous espérons vraiment que de tels stéréotypes ne reflètent pas la politique de l’université, pas celle de vos étudiants », a-t-il poursuivi.

Selon la Fédération européenne d’associations juives, le dictionnaire en ligne de la langue des signes flamande a seulement 15 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...