L’ambassadeur américain envoie ses condoléances à la famille du rabbin Shevach
Rechercher

L’ambassadeur américain envoie ses condoléances à la famille du rabbin Shevach

Pour David Friedman, Raziel Shevach, tué dans des tirs en voiture en Cisjordanie, incarnait les « individus dévoués qui ont construit Israël »

L'ambassadeur américain en Israël David Friedman assiste à une réunion du lobby pour les relations israélo-américaines à la Knesset, le 25 juillet 2017 (Yonatan Sindel / Flash90)
L'ambassadeur américain en Israël David Friedman assiste à une réunion du lobby pour les relations israélo-américaines à la Knesset, le 25 juillet 2017 (Yonatan Sindel / Flash90)

L’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, David Friedman, a envoyé lundi une lettre de condoléances à la famille de l’Israélien tué la semaine dernière dans un attentat terroriste en Cisjordanie.

« Au nom des Etats-Unis, je vous présente les condoléances de notre nation suite au meurtre tragique de votre mari et père, le rabbin Raziel Shevach », a écrit Friedman.

Shevach a été abattu alors qu’il conduisait sur une autoroute près de son domicile dans l’avant-poste de Havat Gilad mardi soir. Il laisse une veuve et six orphelins.

Friedman a indiqué qu’il avait reçu « d’innombrables témoignages vantant les vertus de cet homme très spécial. »

« A la fois secouriste d’urgence, mohel [circonciseur] et enseignant respecté, le Rav [rabbin] Shevach était clairement une personne extraordinaire plus préoccupé par les autres que par lui-même », a écrit le diplomate. « Il incarnait les travailleurs acharnés et dévoués qui ont bâti et soutenu l’État d’Israël. »

Le rabbin Raziel Shevach avec sa famille, photo non-datée (Autorisation de la famille)

Friedman a déclaré qu’il voulait personnellement livrer son message à la famille pendant la période de deuil d’une semaine à l’avant-poste en Cisjordanie, mais n’a pas été en mesure de le faire en raison de contraintes de calendrier.

L’ambassadeur a indiqué qu’il espérait rencontrer prochainement la famille.

« Je vous prie d’accepter cette lettre en attendant de nous rencontrer », at-il écrit.

Suite à l’attentat terroriste meurtrier, Friedman avait vivement critiqué l’Autorité palestinienne, l’accusant d’avoir échoué à parvenir à la paix avec Israël.

« Un père israélien de six personnes a été tué de sang-froid hier soir par des terroristes palestiniens. Le Hamas félicite les tueurs et les lois de l’AP leur fourniront des récompenses financières », a déclaré M. Friedman dans un communiqué publié mercredi sur Twitter suite au meurtre.

« Ne cherchez pas plus loin pourquoi il n’y a pas de paix. Prions pour la famille de Shevach endeuillée », a-t-il ajouté, faisant écho aux accusations portées par les responsables israéliens à la suite de l’attaque terroriste.

La scène de l’attaque terroriste près de la jonction de Havat Gilad en Cisjordanie le 9 janvier 2018. (Magen David Adom)

En réponse au tweet, le ministère palestinien des Affaires étrangères a publié une déclaration accusant Friedman d’une « attitude biaisée et sélective » envers le conflit.

Il a souligné le silence de Friedman sur ce que les Palestiniens prétendent être le meurtre par les forces israéliennes d’un Palestinien handicapé lors des récentes manifestations et affrontements à la frontière de la bande de Gaza et d’autres morts comme preuve de son parti pris.

« Les remarques et positions de Friedman ont encore compliqué la route vers le processus de paix et la reprise des négociations entre les parties israélienne et palestinienne, surtout après la déclaration du président Donald Trump sur Jérusalem », a déclaré le ministère.

Depuis le meurtre de Shevach, les dirigeants des implantations et les députés de droite ont appelé le gouvernement à légaliser Havat Gilad. Dimanche, le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a soumis au cabinet une proposition visant à entamer le processus de légalisation de l’avant-poste.

Jeudi dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé au ministère de la Défense de raccorder officiellement Havat Gilad au réseau électrique. L’avant-poste, au sud-est de Naplouse, reçoit actuellement de l’électricité grâce à une connexion de fortune avec le réseau électrique.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...