Rechercher

L’ancienne entraîneuse de l’équipe de gym rythmique d’Israël coachera l’équipe russe

Ira Vigdorchik préparera l'équipe pour les Jeux olympiques de Paris, où elle devrait se mesurer à la délégation israélienne

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Ira Vigdorchik lors d'une cérémonie avec la délégation olympique israélienne en compétition avant les Jeux Olympiques de Tokyo, à la Résidence du Président à Jérusalem le 23 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Ira Vigdorchik lors d'une cérémonie avec la délégation olympique israélienne en compétition avant les Jeux Olympiques de Tokyo, à la Résidence du Président à Jérusalem le 23 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

L’ancienne entraîneuse de l’équipe nationale de gymnastique rythmique d’Israël, Ira Vigdorchik, a signé pour travailler avec l’équipe russe à la place. Vigdorchik a confirmé cette information dans un communiqué.

Vigdorchik, qui a entraîné pendant des années la troupe israélienne, a été licenciée cette année après les Jeux olympiques de Tokyo.

Selon le site d’information Walla, Vigdorchik, 57 ans, a été nommée à ce poste il y a 10 jours. Elle est considérée comme proche de l’association russe de gymnastique où elle est tenue en grande estime, selon le journal.

Vigdorchik préparera l’équipe russe pour les Jeux olympiques de Paris en 2024, où Israël devrait également participer.

Les Russes devraient également être en Israël l’année prochaine lorsque la compétition européenne de gymnastique rythmique se tiendra à Tel Aviv.

Vigdorchik est née en ex-URSS et a immigré en Israël depuis Moscou en 1979. Elle a entraîné l’équipe israélienne de 2008 à 2021, avec une pause d’un an en 2016.

Sous sa direction, l’équipe d’Israël a remporté plus de 20 médailles lors de compétitions dans le monde entier, dont une médaille de bronze européenne en 2014, une médaille d’argent la même année aux championnats du monde, et des médailles d’argent et de bronze aux championnats européens en 2016.

L’Israélienne Linoy Ashram pose avec sa médaille d’or pendant la cérémonie de remise de médaille en gymnastique rythmique des Jeux olympiques 2020 de Tokyo, le 7 août 2021. (Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP)

Au fil des ans, Vigdorchik a été impliqué dans diverses controverses, notamment en commentant dans un enregistrement qui a fuité un mois avant les Jeux olympiques de Tokyo 2021 que le gymnaste individuel israélien Linoy Ashram n’a « aucune classe. »

Aux Jeux de Tokyo, Ashram a remporté la toute première médaille d’or d’Israël au concours général individuel rythmique, devançant la favorite russe Dina Averina en position d’argent. La sœur jumelle d’Averina, également considérée comme une candidate à la médaille, a terminé à la quatrième place.

Dans l’épreuve par équipe, l’équipe israélienne de Vigdorchik a terminé à la sixième place.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...