L’AP, l’Égypte et la Jordanie accordent leurs violons avant d’aller à Washington
Rechercher

L’AP, l’Égypte et la Jordanie accordent leurs violons avant d’aller à Washington

En marge du 28e sommet de la Ligue arabe, Mahmoud Abbas a rencontré le roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant une rencontre des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe pour préparer la conférence de paix organisée par la France, au Caire, le 28 mai 2016. (Crédit : AFP)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant une rencontre des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe pour préparer la conférence de paix organisée par la France, au Caire, le 28 mai 2016. (Crédit : AFP)

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a déclaré que la rencontre tripartite entre les dirigeants de de l’AP, de la Jordanie et de l’Égypte leur a permis de coordonner leurs positions sur les négociations de paix dans la région avant qu’ils n’aillent rencontrer le président américain Donald Trump le mois prochain.

En marge du 28e sommet de la Ligue arabe, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a rencontré le roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi.

« Durant cette rencontre, les positions ont été coordonnées, sur ce qui devrait être dit ou discuté au sujet de la question palestinienne », quand les trois dirigeants se rendront à Washington.

Le communiqué a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans « le cade de l’influence sur les étapes de la cristallisation de la nouvelle position américaine sur le conflit israélo-palestinien et israélo-arabe ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...