Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Lapid : Netanyahu ne contrôle plus ses ministres et constitue une véritable menace

Selon le chef de l'opposition, les partenaires de coalition du Premier ministre "poursuivent chacun leur propre politique", ce qui exacerbe les problèmes en matière de sécurité

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le leader de l'opposition, le député Yaïr Lapid s'exprimant avant la réunion de la faction parlementaire de son parti Yesh Atid, à Tel Aviv, le 20 septembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le leader de l'opposition, le député Yaïr Lapid s'exprimant avant la réunion de la faction parlementaire de son parti Yesh Atid, à Tel Aviv, le 20 septembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le chef de l’opposition, Yaïr Lapid, a attaqué le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son cabinet mercredi, affirmant que le Premier ministre n’a pas été en mesure de freiner les ministres qui proposent des politiques douteuses, dont certaines pourraient menacer la sécurité nationale.

« Le Premier ministre a perdu le contrôle de ses ministres. Chacun d’entre eux poursuit sa propre dangereuse politique », a déclaré Lapid, dans des remarques prononcées au début d’une réunion de la faction parlementaire de son parti Yesh Atid.

« Nous approchons d’une confrontation violente sur plusieurs fronts », a-t-il averti, citant des rapports de l’establishment de la Défense. « Et ce qui est encore plus dangereux, c’est que le gouvernement ne s’est pas coordonné avec l’establishment de la Défense », a-t-il ajouté.

Le chef de l’opposition a spécifiquement accusé les chefs des partis de la coalition d’extrême-droite, le ministre de la Sécurité nationale (Otzma Yehudit), Itamar Ben Gvir, et le ministre des Finances, Bezalel Smotrich (HaTzionout HaDatit), d’avoir exacerbé la situation.

Ben Gvir n’a cessé de faire pression pour améliorer les conditions de détention des prisonniers incarcérés pour terrorisme, malgré les avertissements des responsables de l’administration pénitentiaire et de l’establishment de la Défense selon lesquels de telles mesures pourraient enflammer la Cisjordanie, qui est déjà en proie à des tensions. Smotrich, comme Ben Gvir, est un ancien activiste du mouvement pro-implantation et a adopté une position laxiste à l’égard de la violence extrémiste juive en Cisjordanie, notamment lors d’un saccage meurtrier dans la ville palestinienne de Huwara.

Smotrich occupe également un poste de ministre délégué au sein du ministère de la Défense, où il supervise la politique de construction en Cisjordanie.

Le député Bezalel Smotrich, chef du parti HaTzionout HaDatit, avec le député Itamar Ben Gvir, chef du parti Otzma Yehudit, au plénum de la Knesset, le 28 décembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

« Tous les responsables de la sécurité – Tsahal, [l’agence de la sécurité intérieure du] Shin Bet, la police, les agences de renseignement – ont mis en garde le gouvernement et le cabinet contre une violente conflagration, mais Ben Gvir et Smotrich ne cessent d’ignorer la recommandation des responsables de la sécurité d’agir avec prudence et responsabilité », a ajouté Lapid, lors d’un discours à Tel Aviv.

Depuis le début de l’année 2023, Israël est confronté à des attaques terroristes palestiniennes quasi-quotidiennes, commises à l’aide d’armes légères, de couteaux ou de voiture-bélier, qui ont coûté la vie à 34 personnes et fait plusieurs blessés graves.

Selon le Times of Israel, 186 Palestiniens de Cisjordanie ont également été tués au cours de la même période – la plupart d’entre eux au cours d’affrontements avec les forces de sécurité ou lors d’attaques, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances obscures, notamment par des habitants armés d’implantations israéliennes.

Des émeutiers palestiniens affrontant les soldats israéliens à la frontière entre Israël et Gaza, à l’Est de Khan Younès, le 17 septembre 2023. (Crédit : Yousef Mohammed/Flash90)

Jeudi, la police israélienne a appelé les détenteurs d’armes à feu dûment autorisés à avoir leur arme avec eux à la synagogue pour les fêtes, en raison de l’augmentation des menaces terroristes pendant cette période.

« Appeler les citoyens israéliens à venir armés à la synagogue le jour de Yom Kippour n’est pas une politique de sécurité, c’est du populisme dangereux. Laisser les criminels des [‘Jeunes des] Collines’ se déchaîner sans aucune retenue n’est pas une politique de sécurité », a déclaré Lapid mercredi, en faisant référence aux jeunes résidents d’implantations extrémistes de Cisjordanie.

« La politique de sécurité ne peut être menée à l’aide de slogans politiques et d’une compétition pour les gros titres. Si Netanyahu ne freine pas Smotrich et Ben Gvir, nous le paierons en vies humaines », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontrant le président turc Recep Tayyip Erdogan en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, à New York, le 19 septembre 2023. (Crédit : Avi Ohayon/GPO)

Netanyahu se trouve actuellement à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies, où il devrait rencontrer le président américain Joe Biden mercredi soir. Il s’agit de leur première rencontre en personne depuis le retour de Netanyahu à la tête de l’État en décembre.

Le Premier ministre a également rencontré le président turc Recep Tayyip Erdoğan et le président ukrainien Volodymyr Zelensky mardi, entre autres dirigeants mondiaux. Avant d’arriver à New York, Netanyahu s’est envolé pour San Jose, en Californie, où il avait rencontré le PDG de Tesla, Elon Musk.

« Au lieu de fuir ses problèmes en [partant pour la] Californie, le Premier ministre devrait faire preuve de fermeté, retenir ses irresponsables ministres et collaborer avec les chefs de l’establishment de la Défense pour calmer la situation. S’il agit de manière responsable, il constatera que, contrairement aux membres de son gouvernement, l’opposition le soutiendra pleinement », a déclaré Lapid.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.