Rechercher

L’armée enquête sur les chutes de soldats dans des cavités lors d’entrainements

Une enquête a été annoncée après qu'un soldat de l'unité d'élite Maglan a dû être extrait d'une cavité par une opération de sauvetage d'envergure, dernier incident du genre en date

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces de recherche et de sauvetage extraient un soldat de Tsahal tombé dans un trou lors d'un exercice d'entraînement nocturne dans le centre d'Israël, le 22 septembre 2021. (Crédit : Unité de recherche et de sauvetage d'Etzion)
Les forces de recherche et de sauvetage extraient un soldat de Tsahal tombé dans un trou lors d'un exercice d'entraînement nocturne dans le centre d'Israël, le 22 septembre 2021. (Crédit : Unité de recherche et de sauvetage d'Etzion)

L’armée a ouvert une enquête qui sera menée par des « experts » pour déterminer pourquoi les soldats ne cessent de tomber dans des cavités lors d’exercices d’entraînement, après que le dernier incident de ce type se soit produit la veille, a déclaré l’armée.

Au cours d’un exercice de camouflage nocturne autour de Beit Guvrin, près de la ville de Kiryat Gat, un stagiaire de l’unité de reconnaissance d’élite Maglan est tombé dans l’une des nombreuses fosses et grottes qui sont courantes dans cette région.

Craignant qu’il n’ait subi de graves blessures, une opération de sauvetage à grande échelle a été entreprise, avec l’intervention de spécialistes civils et militaires en recherche et en sauvetage, y compris des membres de l’unité 669 d’hélicoptères de sauvetage de l’armée israélienne.

« Il a été transporté par un hélicoptère de l’armée de l’air à l’hôpital Hadassah Ein Kerem », a rapporté l’armée.

Le soldat n’a subi que des blessures légères.

Jeudi matin, le chef du commandement central de Tsahal, le général de division Yehuda Fuchs, et le chef des forces terrestres de Tsahal, le général de division Yoel Strick, ont demandé une enquête sur l’accident par « une commission d’experts » dirigée par un colonel.

Avant d’organiser des exercices, en particulier ceux qui se déroulent la nuit, les officiers de sécurité sont censés vérifier les dangers potentiels, comme les cavités, et avertir les troupes à l’avance. Cependant, une déclaration militaire a indiqué que l’armée était confrontée à des pièges au sens propre pendant les exercices.

« La commission enquêtera sur l’incident en question et sur un certain nombre d’autres cas de personnes tombées dans des fosses lors d’exercices d’entraînement de Tsahal », a déclaré l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...