L’armée israélienne tire deux missiles vers un drone brièvement « infiltré » de Syrie
Rechercher

L’armée israélienne tire deux missiles vers un drone brièvement « infiltré » de Syrie

"Le drone est retourné en Syrie", a précisé l'armée

Un système antimissile Patriot en Israël (Crédit : Shay Levy/Flash 90)
Un système antimissile Patriot en Israël (Crédit : Shay Levy/Flash 90)

Les sirènes d’alerte à la roquette ont retenti dans le nord du plateau du Golan, près de la frontière avec la Syrie.

La Dixième chaîne a annoncé qu’Israël avait tiré un missile Patriot pour intercepter le tir provenant de la frontière nord.

La chaîne a diffusé une photo prise à Kiryat Shmona, dans le nord, montrant une traînée de fumée.

Walla a annoncé qu’au moins trois explosions avaient été entendues après la sirène des roquettes, et que l’armée israélienne vérifiait la possibilité qu’un missile ait été tiré sur Israël.

Selon la Dixième chaîne, au moins une roquette tirée de Syrie vers Israël a été abattue par le missile Patriot.

Des tirs accidentels sont parfois arrivés en Israël depuis la Syrie, souvent des tirs de mortiers.

L’armée israélienne a confirmé que deux missiles Patriot avaient été tirés « vers un drone qui infiltrait l’espace aérien israélien, » mais ne sont pas parvenus à l’abattre

Dans un communiqué, l’armée a déclaré que le drone venait de Syrie.

Les missiles Patriot sont souvent utilisés pour abattre des drones, et l’armée considère que le système fabriqué aux Etats-Unis est « très efficace quand il s’agit de pénétration de drones », selon un communiqué de presse de 2015.

L’incident du drone intervient alors que l’armée israélienne mène un exercice majeur dans les hauteurs du nord du Golan et ont peut-être été déployés pour recueillir des renseignements.

L’exercice militaire, qui a été planifié longtemps à l’avance et ne vise pas à répondre à tout événement particulier, a commencé samedi soir et devrait se terminer mardi, selon l’armée israélienne.

L’armée confirme qu’elle n’a pas frappé le drone avec deux missiles Patriot, mais simplement chassé au loin.

L’armée israélienne affirme que les missiles ont été abattus après que le drone soit parvenu à infiltrer le centre du Golan.

« Le drone est retourné en Syrie, » a précisé l’armée israélienne dans un communiqué.

Il y a aussi des rapports non confirmés d’une personne blessée par des éclats d’un missile sur le kibboutz de Ayelet Hashahar, situé près de la frontière syrienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...