« Tout le pays t’aime » : Nechama Rivlin repose au mont Herzl
Rechercher

« Tout le pays t’aime » : Nechama Rivlin repose au mont Herzl

Le président Rivlin a remercié sa femme de lui avoir permis d’être « le mari de la Première dame d’Israël »

  • Des bougies placées à côté d'une photo de Nechama Rivlin, feu l'épouse du président Reuven Rivlin, aux abords de la résidence du président à Jérusalem, le 4 juin 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Des bougies placées à côté d'une photo de Nechama Rivlin, feu l'épouse du président Reuven Rivlin, aux abords de la résidence du président à Jérusalem, le 4 juin 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Reuven et Nechama Rivlin. en croisière à  Ha Long Bay, au Vietnam, le 22 mars 2017.(Crédit ; Kobi Gideon / GPO)
    Reuven et Nechama Rivlin. en croisière à Ha Long Bay, au Vietnam, le 22 mars 2017.(Crédit ; Kobi Gideon / GPO)
  • Reuven et Nechama Rivlin devant le Taj Mahal en Inde, le 16 novembre 2016. (Crédit : Mark Neyman/GPO)
    Reuven et Nechama Rivlin devant le Taj Mahal en Inde, le 16 novembre 2016. (Crédit : Mark Neyman/GPO)
  • Nechama Rivlin, le 16 juin 2016. (Crédit : Moshe Shai/FLASH90)
    Nechama Rivlin, le 16 juin 2016. (Crédit : Moshe Shai/FLASH90)
  • Le cercueil de Nechama Rivlin, la défunte épouse du président Reuven Rivlin, repose en l'état au Théâtre de Jérusalem, le 5 juin 2019. (Noam Revkin Fenton / Flash90)
    Le cercueil de Nechama Rivlin, la défunte épouse du président Reuven Rivlin, repose en l'état au Théâtre de Jérusalem, le 5 juin 2019. (Noam Revkin Fenton / Flash90)

La Première dame israélienne, Nechama Rivlin, a été enterrée mercredi soir au cimetière national du mont Herzl, à Jérusalem. Son mari, le président Reuven Rivlin, lui a rendu hommage, tout en lui souhaitant un joyeux 74e anniversaire.

« Ma Nechama, notre mère. Je me suis levé ce matin – tu sais que je n’ai pas réussi à dormir – et j’ai regardé la date qui m’est si familière – le 5 juin. Joyeux anniversaire, ma chérie. Triste anniversaire », a déclaré le président.

Se tamponnant régulièrement le nez avec un mouchoir, le président a raconté des épisodes de la vie de sa femme, rappelant son amour de la nature et de l’agriculture.

« Quand je t’ai rencontrée, je pensais que c’était une injustice, que j’étais peut-être trop urbain », a déclaré le résident de longue date de Jérusalem, regardant avec insistance le lieu de repos de sa femme.

Le président Reuven Rivlin, accompagné de ses enfants, récite le Kaddish pour son épouse Nechama lors de ses funérailles au cimetière national du Mont Herzl à Jérusalem, le 5 juin 2019. (Hadas Parush / Flash90)

« Mais toi, tu es devenue davantage une citoyenne de Jérusalem que les habitants de Jérusalem », a-t-il déclaré à propos de Nechama, originaire du village agricole de Herut, dans le centre du pays. Il a ensuite félicité son épouse pour son Yerushalmi kugel.

« Tu n’as jamais voulu être mise en avant, mais tu as compris qu’en tant qu’épouse du président, tu avais un rôle à jouer », a poursuivi Rivlin. « Tu as choisi de soutenir les enfants ayant des besoins spéciaux, de te tenir aux côtés des femmes, sans être une féministe démonstrative. »

Rivlin a remercié ses enfants et petits-enfants qui, a-t-il dit, n’ont pas quitté le lit de son épouse « un seul instant » au cours de ces derniers mois. Le président a ajouté que cela témoignait du genre de mère et de grand-mère qu’elle avait été.

« Juifs et Arabes. Les Arabes et les Juifs étaient à tes yeux d’abord et avant tout des gens », a-t-il déclaré, ajoutant que, dans le même temps, personne n’avait été une sioniste aussi dévouée qu’elle.

« Tout le pays t’aime », a déclaré Rivlin entre deux larmes.

« À toi, Nechama, ma femme, à toi Nechama, mon amour, j’ai du mal à accepter que ce soient mes derniers mots [pour toi]… Merci d’être avec moi… Merci de m’avoir permis d’être le mari de la Première dame d’Israël », a-t-il dit.

נוחי על משכבך בשלום, נחמה שלי.

פורסם על ידי ‏Reuven Ruvi Rivlin – ראובן רובי ריבלין‏ ב- יום רביעי, 5 ביוני 2019

Le président s’est ensuite remémoré la fois où il a rendu visite à sa femme à l’hôpital il y a quelques semaines, quand elle a demandé à rentrer chez eux.

« Aujourd’hui, Nechama, tu es rentrée à la maison », a dit Rivlin.

Les funérailles de Nechama Rivlin, épouse du président israélien Reuven Rivlin, au cimetière du mont Herzl, le 5 juin 2019. (Hadas Parush / Flash90)

Plus tôt ce mercredi, le président américain Donald Trump a rendu hommage à Nechama Rivlin, affirmant sur Twitter qu’elle avait représenté son pays « avec grâce et stature ».

Avant les funérailles, son cercueil avait été exposé au théâtre de Jérusalem, de 14 à 17 heures.

À la demande de la famille Rivlin, le public avait été invité à se rendre au théâtre et à assister aux funérailles.

Les funérailles ont été présidées par le rabbin Benny Lau. La prière El Male Rachamim a été chantée par le chanteur en chef de l’armée, Shai Abramson. Rona Kenan et Alon Eder ont joué des représentations musicales, et la fille des Rivlin, Anat, et l’auteur Haim Be’er, ont fait l’éloge de la Première dame.

Le président Reuven Rivlin et son épouse, Nechama Rivlin. (GPO)

Jeudi et vendredi, le président et sa famille recevront des visites de condoléances à sa résidence officielle à Jérusalem, dans le cadre de la période de deuil traditionnel de Shiva.

Rivlin est décédée la veille de son 74e anniversaire à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, où elle était traitée après des complications suite à une greffe du poumon en début d’année.

Elle a travaillé durant de nombreuses années en tant que chercheuse à l’Université hébraïque de Jérusalem, jusqu’à sa retraite en 2007, date à laquelle sa maladie pulmonaire a été découverte.

Les Rivlin étaient mariés depuis 1971. Dans une interview à la télévision qui a été beaucoup diffusée ces derniers jours, le président Rivlin a été interrogé sur ce qu’il aimerait le plus écrire sur sa pierre tombale : « Moi ? Que j’ai été le mari de Nechama », a-t-il déclaré.

À la voix et aux manières douces, Nechama Rivlin a eu droit à des éloges de politiciens israéliens de tous les spectres politiques. Elle a également été regrettée par des diplomates étrangers en poste en Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, son épouse Sara et le président de la Knesset, Yuli Edelstein, aux funérailles de Nechama Rivlin, au cimetière du mont Herzl le 5 juin 2019. (Hadas Parush / Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...