Le chant « Maréchal nous voilà » diffusé en gare de Dijon
Rechercher

Le chant « Maréchal nous voilà » diffusé en gare de Dijon

La diffusion a été possible à cause du jukebox de la SNCF, une application web nommée Tshoko, "une playlist potentielle de 40 millions de titres"

Capture d’écran du site Tshoko Dijon. (Crédit : capture d'écran Internet)
Capture d’écran du site Tshoko Dijon. (Crédit : capture d'écran Internet)

La semaine dernière, le site de France 3 Régions Bourgogne-Franche Comté a rapporté que la chanson « Maréchal nous voilà » avait été diffusée en gare de Dijon (centre-est).

Écrit à la gloire du maréchal Pétain, l’hymne date de 1941, alors que la France collaborait avec les Allemands.

Selon des internautes, l’hymne national-socialiste aurait également été diffusé.

La diffusion a été possible à cause du jukebox de la SNCF, une application web nommée Tshoko, « une playlist potentielle de 40 millions de titres ».

« En salle d’attente, le jukebox digital offre la possibilité de prendre la main sur l’ambiance acoustique de son espace pour soi et pour les autres en influant sur l’ordre des titres diffusés », expliquent les concepteurs de Tshoko.

Des personnes mal intentionnées ont ainsi pu diffuser ces chants, qui figuraient dans la playlist.

« Heuuu je suis actuellement à la gare de Dijon, est-ce normal que la gare joue en fond sonore des chants SS nazis ??? Le retour des heures les plus sombres », a écrit un utilisateur sur Twitter.

« Actuellement en gare de Dijon, j’ai l’impression d’être la seule un peu ‘choquée’ d’entendre ‘Maréchal, nous voilà’ en fond sonore de la gare… serais-je endormie ? », a ajouté une autre.

« Donc une bande de débiles hacke un sondage internet pour faire jouer ‘Maréchal nous voilà’ en fond sonore à la gare de Dijon, et ça passe, personne ne contrôle rien, formidable », a déploré un autre internaute.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...