Un chef du mouvement extrémiste anti-sioniste Neturei Karta, meurt à 87 ans
Rechercher

Un chef du mouvement extrémiste anti-sioniste Neturei Karta, meurt à 87 ans

Le rabbin Moshe Dov Ber Beck, qui s'est entretenu avec l'ex-président iranien Ahmadinejad après un discours antisémite à l'ONU, est décédé des suites de la COVID

Rabbi Moshe Dov Ber Beck (à gauche) rencontre le président iranien de l'époque, Mahmoud Ahmadinejad. (Capture d'écran : YouTube)
Rabbi Moshe Dov Ber Beck (à gauche) rencontre le président iranien de l'époque, Mahmoud Ahmadinejad. (Capture d'écran : YouTube)

JTA – Un leader de la secte extrémiste anti-sioniste ultra-orthodoxe Neturei Karta, qui avait rencontré le président iranien de l’époque, Mahmoud Ahmadinejad, est décédé. Le rabbin Moshe Dov Ber Beck était âgé de 87 ans.

Beck, un leader central des Neturei Karta pendant des décennies, est décédé jeudi soir de complications de la COVID-19 après une longue maladie, selon le site d’information israélien Behadrei Haredim.

Son groupe anti-sioniste a été créé en 1938 et s’oppose à l’État moderne d’Israël en se fondant sur la conviction que seul Dieu, au moment de la venue du Messie, peut ramener le peuple juif sur la terre d’Israël et rétablir la souveraineté juive. Le mouvement a rencontré des négationnistes de la Shoah et des dirigeants du gouvernement iranien, qui a menacé Israël d’extermination, s’attirant même la condamnation du chef de la communauté hassidique Satmar, également un groupe orthodoxe anti-sioniste mais moins extrême.

En 2006, Neturei Karta a participé à une convention sur la négation de la Shoah à Téhéran. En 2008, Beck était parmi ses dirigeants qui ont rencontré Ahmadinejad à New York, un jour après que le président iranien a prononcé un discours aux Nations unies qui a été largement condamné comme étant antisémite.

Originaire de Budapest, en Hongrie, Beck est arrivé en Israël en 1948, alors qu’il était enfant. Il a fini par quitter Israël en raison de ses convictions anti-sionistes, s’installant à Montréal, au Canada, puis à Monsey, dans l’État de New York, où il dirigeait une synagogue qui servait de centre à la secte Neturei Karta.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...