Le chef du Parlement koweïtien honoré pour avoir chahuté des élus de la Knesset
Rechercher

Le chef du Parlement koweïtien honoré pour avoir chahuté des élus de la Knesset

Marzouq al Ghanim a été désigné "personnalité de l'année" après un incident survenu en octobre qui avait poussé des députés israéliens à partir d'un forum international

Khaled Abu Toameh est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Le chef du parlement koweitien Marzouq al Ghanim chahute des parlementaires israéliens durant une rencontre à Saint Petersburg, en Russie, au mois d'octobre 2017 (Capture d'écran  : YouTube)
Le chef du parlement koweitien Marzouq al Ghanim chahute des parlementaires israéliens durant une rencontre à Saint Petersburg, en Russie, au mois d'octobre 2017 (Capture d'écran : YouTube)

Un groupe palestinien a désigné samedi le chef du parlement du Koweït, Marzouq al Ghanim, « personnalité de l’année » en raison de ses attaques verbales à l’encontre de membres de la Knesset au cours d’une réunion internationale de parlementaires qui avait eu lieu au mois d’octobre dernier à Saint-Petersburg, en Russie.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas « a béni » cette décision, selon Talal Abu Afifeh, président du Forum des intellectuels de Jérusalem, le groupe culturel à but non-lucratif qui a rendu hommage à Ghanim.

Abbas a également salué Ghanim pour son « rôle national dans le soutien apporté à la cause palestinienne », a déclaré Abu Afifeh dans un communiqué publié par la Kuwait News Agency.

Ghanim a été honoré en raison de ses positions concernant les droits des Palestiniens, a fait savoir le groupe.

La vidéo de l’incident montre Ghanim dénonçant la présence des députés israéliens à cette assemblée de l’Union interparlementaire, qualifiant les membres de la Knesset « d’occupants » et « d’assassins d’enfants ».

Sharren Haskel, issue du Likud, Haim Jelin, député de Yesh Atid, Yossi Yonah et Nachman Shai, de l’Union sioniste et le secrétaire de la Knesset Yardena Meller-Horowitz avaient déploré avoir été chahutés alors qu’ils tentaient de prendre la parole pendant cet événement.

Les législateurs avaient indiqué avoir quitté la salle après l’adoption d’une série de résolution anti-israéliennes et pour dénoncer les perturbations.

Toutefois, plusieurs Palestiniens et Arabes avaient fait l’éloge du responsable koweïtien qui était parvenu à « expulser la délégation israélienne » de l’événement.

Depuis son établissement à Jérusalem-Est à la fin de l’année 2002, le Forum des intellectuels de Jérusalem autorisé par le ministère de l’Intérieur de l’AP décerne à des personnalités palestiniennes et arabes des distinctions « pour avoir servi Jérusalem et la cause palestinienne dans tous les secteurs ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...