Rechercher

Le chorégraphe israélien Ohad Naharin devient Commandeur des Arts et des Lettres

Le lauréat du Prix Israël s’est vu remettre la distinction des mains d’Eric Danon, ambassadeur de France en Israël

Eric Danon, ambassadeur de France en Israël, et le chorégraphe israélien Ohad Naharin recevant les insignes de Commandeur des Arts et des Lettres, à la résidence de l’ambassadeur de France en Israël, à Tel Aviv, le 23 janvier 2023. (Crédit : @franceenisrael / Twitter)
Eric Danon, ambassadeur de France en Israël, et le chorégraphe israélien Ohad Naharin recevant les insignes de Commandeur des Arts et des Lettres, à la résidence de l’ambassadeur de France en Israël, à Tel Aviv, le 23 janvier 2023. (Crédit : @franceenisrael / Twitter)

Le chorégraphe israélien Ohad Naharin, lauréat du Prix Israël, s’est vu remettre ce lundi les insignes de Commandeur des Arts et des Lettres des mains d’Eric Danon, ambassadeur de France en Israël, a rapporté la page Twitter de la mission diplomatique française.

« Un hommage au parcours unique de ce créateur hors du commun, qui a porté l’art de la danse à des sommets reconnus dans le monde entier », peut-on lire sur Twitter.

La cérémonie a eu lieu à la résidence de l’ambassadeur de France en Israël, à Tel Aviv. Elle s’est déroulée en présence d’une cinquantaine d’invités parmi lesquels la quasi-totalité des danseurs de la Batsheva Dance Company, le groupe de danse d’Ohad Naharin, et plusieurs représentants du ministère de la Culture et de la municipalité de Tel Aviv.

« Au cœur du travail d’Ohad Naharin, il y a la valorisation de la singularité et de l’expression du danseur en tant qu’individu au sein du collectif », a écrit l’ambassade de France en Israël dans un communiqué. « Il y a ce langage corporel, évolutif, créé par lui : le mouvement Gaga. Il y a aussi tous ces liens tissés avec ses pairs dans le monde entier, et en particulier avec la France, par le biais de collaborations multiples – le Festival de danse de Montpellier, l’Opéra National de Paris, le Théâtre National de Chaillot – et la concrétisation d’une tournée exceptionnelle en France qui a permis au public français de découvrir six spectacles uniques : ‘Venezuela’, ‘Last Work’, ‘Mamootot’, ‘Field 21’, ‘Decadance’ et ‘Décalé’, pendant la Saison croisée France-Israël en 2018. »

Ohad Naharin était Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres depuis 1998, et Commandeur de la Légion d’Honneur depuis novembre dernier. Il accède désormais au grade le plus élevé de la prestigieuse décoration culturelle française, pour l’ensemble de son œuvre dédiée à l’art de la danse.

Enfant du kibboutz, élève de la School of American Ballet puis de la Juilliard School à New York, Ohad Naharin a été formé par Martha Graham, papesse de la danse moderne et fondatrice, en 1964, de la Batsheva. Il en a pris la direction artistique en 1990 jusqu’en 2018, avant d’en devenir le chorégraphe résident.

En 2016, il avait fait l’objet d’un film, « Mr Gaga », de Tomer Heymann, incontournable pour saisir l’essence de son travail.

Son dernier spectacle, baptisé « Momo », actuellement visible au Centre Suzanne Dellal de Tel Aviv, sera joué au Théâtre national de la Danse de Chaillot, à Paris, du 24 mai au 3 juin 2023.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.