Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Le Conseil d’Emek Hefer va enquêter sur des bruits de terrassement signalés

Trois séries de tests à la recherche d'éventuels tunnels en provenance de Cisjordanie n'ont jusqu'à présent rien révélé, mais deux autres contrôles seront effectués par le conseil local dans les jours à venir

La ville palestinienne de Tulkarem, située à l'ouest du nord de la Cisjordanie, le 18 juillet 2018. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
La ville palestinienne de Tulkarem, située à l'ouest du nord de la Cisjordanie, le 18 juillet 2018. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Des résidents de Bat Hefer, une ville israélienne située à quelques centaines de mètres de la ville de Tulkarem en Cisjordanie et du village de Shuweika, ont signalé avoir entendu des bruits de terrassement. Une enquête va être menée par le conseil local.

Trois séries de tests à la recherche d’éventuels tunnels en provenance de Cisjordanie n’ont jusqu’à présent rien révélé, mais deux autres contrôles seront effectués par le conseil local dans les jours à venir.

« Les habitants qui se sont plaints de bruits de terrassement près de leurs maisons le disent depuis environ un an et demi », explique Gad Ohayon, un habitant de Bat Hefer, à la Douzième chaîne.

Les groupes terroristes du Hamas et du Hezbollah ont, par le passé, creusé des tunnels d’attaque vers Israël à travers les frontières de Gaza et du Liban, respectivement.

Ohayon explique que les habitants ont fait part de leurs inquiétudes à de hauts responsables, mais que leurs craintes n’ont pas été apaisées.

Selon le site d’information Ynet, la première recherche de tunnels a été effectuée par une société spécialisée pour le compte du conseil, la deuxième par le commandement du front intérieur de Tsahal et la troisième par le ministère de la Défense.

Ohayon note qu’en plus des bruits de terrassement signalés, il y a eu un certain nombre d’incidents de tirs depuis la Cisjordanie en direction de la ville, et plusieurs voitures et bâtiments ont été touchés.

« Nous avons l’une des armées les plus puissantes au monde, et elle doit s’occuper de ce problème », affirme Ohayon. Le Conseil régional d’Emek Hefer a déclaré à Ynet qu’il effectuait ces tests pour apaiser les craintes concernant d’éventuels tunnels creusés par des terroristes.

« Nous prenons les signalements très au sérieux et nous travaillons sur la durée pour vérifier la question de manière exhaustive et professionnelle, en utilisant différentes méthodes. Jusqu’à présent, trois contrôles ont été effectués et deux autres le seront dans les prochains jours. Jusqu’à présent, nous n’avons rien trouvé qui témoigne de terrassements », déclare le conseil.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.