Rechercher

Le fabricant israélien StoreDot de batteries rapidement rechargeables lève 80 M$

StoreDot vise à soutenir ses activités de R&D et à lancer la production de cellules de batteries pouvant se recharger en 10 minutes

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Le P.D.G de StoreDot Doron Myersdorf. (StoreDot)
Le P.D.G de StoreDot Doron Myersdorf. (StoreDot)

StoreDot, développeur israélien d’une technologie de batterie « XFC-Energy » – à recharge ultra-rapide – est en train de lever une série d’investissements de 80 millions de dollars, une série de financement qui est dirigée par VinFast, fabricant de véhicules électriques vietnamien, a indiqué la firme située à Herzliya cette semaine.

StoreDot a récemment présenté ce que l’entreprise a qualifié de « tout premier prototype dans le monde » de batterie à forte concentration de silicone, capable de se recharger en dix minutes seulement.

VinFast est la branche de fabrication automobile du conglomérat vietnamien VinGroup, qui opère dans un certain nombre de secteurs – l’immobilier, l’hôtellerie, la vente au détail et les soins de santé, entre autres.

VinFast prévoit de déployer la technologie de batterie XFC de Storedot dans la fabrication de ses futurs véhicules électriques. La compagnie dispose actuellement de trois modèles de véhicules électriques et elle prévoit d’en présenter deux de plus en 2022.

StoreDot a précisé que ces nouveaux fonds seraient utilisés pour soutenir l’établissement d’un pôle de recherche et de développement en Californie, en plus de son siège israélien, alors que la start-up se prépare à une production de masse à partir de 2024.

Cette technologie de batterie est en cours de développement depuis trois ans et elle est soutenue par 12 brevets obtenus en conception de cellule, en logiciel, avec un système d’auto-réparation qui permet aux batteries de se régénérer au moment même où elles sont utilisées.

Fondée en 2012, StoreDot, entreprise dont le siège est à Herzliya, développe des technologies de batterie lithium-ion, utilisant des nanomatériaux et des composantes inorganiques qui permettent une recharge ultra-rapide pour les marchés mobiles et industriels.

Le procédé utilisé par l’entreprise redéfinit la chimie conventionnelle des batteries lithium-ion, ce qui permet de passer de quelques heures de recharge à quelque minutes pour un véhicule électrique, a indiqué la compagnie.

Les nouvelles cellules de batterie cylindriques 4680 de StoreDot qui permettent une recharge des véhicules électriques en seulement dix minutes. (Crédit : StoreDot)

Cette avancée est obtenue principalement en remplaçant le graphite de l’anode de la cellule par des nanoparticules métalloïdes, comme le silicium, afin de résoudre les problèmes majeurs de sécurité, de durée de vie et de gonflement de la cellule pendant le processus de charge.

StoreDot a travaillé avec des investisseurs stratégiques tels que BP Ventures, la branche de capital-risque de la multinationale britannique du pétrole et du gaz BP plc, Daimler AG, le fabricant des voitures Mercedes Benz, la multinationale japonaise de l’électronique TDK, et Samsung Ventures, pour faire avancer ses technologies.

Le PDG de l’entreprise, le Dr Doron Myersdorf, a déclaré que le financement était un vote de confiance dans la technologie de StoreDot visant à résoudre certains des plus grands obstacles à l’adoption massive des VE : l’anxiété liée à l’autonomie – une crainte des conducteurs que la batterie soit à plat avant qu’ils puissent arriver à destination – et le temps de charge.

« Nous disposons désormais de fonds suffisants pour mener nos cellules XFC à dominante silicium jusqu’à la fin de la phase de R&D et à la mise à l’échelle, en vue d’une production de masse en 2024 pour les constructeurs automobiles mondiaux. Elles permettront de surmonter le principal obstacle à l’acquisition d’un véhicule électrique, à savoir le temps de recharge, en offrant une réduction de 50 % et, en fin de compte, en nous aidant tous à atteindre un monde propre à émissions nulles », a déclaré M. Myersdorf dans un communiqué mardi.

StoreDot travaille également sur des technologies à l’état solide à densité énergétique extrême (XED) qui permettront une plus longue durée de fonctionnement des batteries et espère entrer dans la production de masse en 2028.

Elle a déclaré être en pourparlers avancés avec d’autres constructeurs automobiles mondiaux pour intégrer sa technologie XFC dans de futurs modèles de véhicules.

En 2019, StoreDot a utilisé sa technologie XFC pour démontrer la charge complète en direct d’un véhicule électrique à deux roues en cinq minutes. Un an plus tard, elle a démontré la charge en cinq minutes d’un drone commercial. La société a également démontré précédemment des temps de charge ultra-rapides pour les téléphones et les scooters.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...