Le garde d’une synagogue en Ukraine fait fuir un agresseur armé d’une hache
Rechercher

Le garde d’une synagogue en Ukraine fait fuir un agresseur armé d’une hache

La vidéo de sécurité montre l'agresseur se bagarrant avec le gardien, puis s'enfuyant et revenant pour jeter des excréments sur le bâtiment ; rabbin et fidèles étant à l'intérieur

Le garde d'une synagogue en Ukraine fait fuir un agresseur armé d'une hache. (Capture d'écran vidéo surveillance)
Le garde d'une synagogue en Ukraine fait fuir un agresseur armé d'une hache. (Capture d'écran vidéo surveillance)

Un homme armé d’une hache a fait irruption dans une synagogue dans le sud-est de l’Ukraine mardi matin et a été désarmé et repoussé par le garde de sécurité.

La tentative d’attentat à Marioupol pendant les prières du matin a été filmée par les caméras de sécurité de la synagogue.

Un rabbin et plusieurs fidèles se trouvaient à l’intérieur du bâtiment à ce moment-là, selon le site Jewish News de la United Jewish Community of Ukraine. Le rapport ne précise pas si le gardien a été blessé.

Dans les images de l’attaque, on peut voir le garde de sécurité lutter avec l’agresseur pour récupérer la hache. Les deux ont échangé des coups avant que l’agresseur ne parte finalement les mains vides.

Il revient alors, jette le contenu d’un sac et s’en va. Selon le rapport, il a jeté des excréments, du sable et d’autres matériaux sur la synagogue.

La police locale a été alertée et recherche l’homme, selon le rabbin Menachem Mendel Cohen, qui a été témoin de l’attaque.

Le rabbin Cohen a remercié le garde de sécurité – qui s’appelle Richard Anatolyevich Golomazov et qui est décrit comme ayant vingt ans de plus que l’agresseur – d’avoir protégé les fidèles juifs du danger.

Le rabbin a également déclaré qu’il avait réussi à se glisser hors de la synagogue pendant l’attaque et à prendre une photo de l’agresseur.

Joel Lion, l’ambassadeur d’Israël en Ukraine, a déclaré en réponse que « c’était une attaque antisémite », a rapporté le radiodiffuseur public Kan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...