Le gouvernement autrichien souhaiterait renforcer ses liens avec Israël
Rechercher

Le gouvernement autrichien souhaiterait renforcer ses liens avec Israël

Le nouveau dirigeant autrichien s'est entretenu au lendemain de son investiture avec l’ambassadrice israélienne

Sebastian Kurz, dirigeant autrichien, et Talya Lador, ambassadrice israélienne à Vienne (Crédit photo : Twitter de Sebastian Kurz)
Sebastian Kurz, dirigeant autrichien, et Talya Lador, ambassadrice israélienne à Vienne (Crédit photo : Twitter de Sebastian Kurz)

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a rencontré ce mardi Talya Lador, l’ambassadrice d’Israël à Vienne, un jour après que la coalition de son parti conservateur a inclus le parti de la Liberté, un parti d’extrême droite.

Dans une série de tweets, Kurz a affirmé que son gouvernement était déterminé à renforcer les liens avec Israël et qu’il avait hâte de rencontrer Netanyahu.

Il a aussi affirmé que son gouvernement travaillait à offrir la citoyenneté autrichienne aux survivants de l’Holocauste.

Peu après, le chancelier autrichien aurait affirmé respecter la décision d’Israël de boycotter les ministres autrichiens d’extrême droite, selon l’ambassadeur d’Autriche en Israël.

« Je respecte pleinement cette décision. Notre tâche sera de faire du bon travail chez nous et de convaincre les nations étrangères. Je suis optimiste sur le fait que nous dissiperons toutes les inquiétudes », aurait affirmé Kurz, selon un tweet de Martin Weiss.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...