Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Le groupe japonais Itochu cesse son partenariat avec Elbit suite à la guerre Israël-Hamas

La décision du groupe fait suite à l'arrêt de la CIJ sur le "génocide" contre Israël, et met fin à un partenariat stratégique qui avait débuté 7 mois avant la guerre de Gaza

Soldat de l'unité Tsahal Sky Rider vu lors d'un exercice d'entraînement à la base de l'armée de Tzeelim le 5 août 2013, opérant le véhicule aérien sans pilote éponyme de l'unité, fabriqué par Elbit Systems. Illustration (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
Soldat de l'unité Tsahal Sky Rider vu lors d'un exercice d'entraînement à la base de l'armée de Tzeelim le 5 août 2013, opérant le véhicule aérien sans pilote éponyme de l'unité, fabriqué par Elbit Systems. Illustration (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

TOKYO, Japon – L’unité d’aviation d’Itochu Corp. mettra fin à sa coopération stratégique avec la société de défense israélienne Elbit Systems d’ici la fin du mois de février, en raison de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza, a déclaré lundi l’exécutif de la maison de commerce japonaise.

Itochu a décidé de mettre fin à cette collaboration après l’arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ) qui a ordonné le mois dernier à Israël de prévenir tout acte de « génocide » contre les Palestiniens et de faire davantage pour aider les civils, a déclaré le directeur financier d’Itochu, Tsuyoshi Hachimura.

« Le partenariat est basé sur une demande du ministère de la Défense du Japon visant à importer des équipements de défense pour les forces d’autodéfense nécessaires à la sécurité du Japon, et n’est en aucun cas lié au conflit actuel entre l’armée israélienne et la Palestine », a déclaré Hachimura lors d’une conférence de presse sur les revenus.

« Compte tenu de l’ordonnance de la CIJ du 26 janvier et du fait que le gouvernement japonais soutient le rôle de la Cour, nous avons déjà suspendu les nouvelles activités liées au protocole d’entente et prévoyons de mettre fin au protocole d’ici la fin du mois de février », a-t-il ajouté.

Itochu Aviation, Elbit Systems et Nippon Aircraft Supply ont signé le mémorandum d’entente de coopération stratégique en mars 2023, sept mois avant le déclenchement de la guerre.

En Israël, Itochu a réalisé de petits investissements dans la fintech et possède une entreprise de vente de voitures mais elle ne connaît pas de problèmes de recouvrement de créances ni autres, a affirmé Hachimura.

Itochu a fait état d’une baisse de 10,3 % de son bénéfice net d’avril à décembre en raison de la baisse des prix du charbon et de la pâte à papier, ainsi que de gains moindres provenant du commerce de l’énergie.

Elle a enregistré un bénéfice de 611,7 milliards de yens (15 milliards de shekels) au cours des neuf mois précédant le 31 décembre, contre 682,2 milliards de yens (près de 17 milliards de shekels) un an plus tôt.

La société de négoce s’en est tenue à sa prévision de bénéfice annuel jusqu’à la fin mars à 800 milliards de yens (près de 19 milliards de shekels), ce qui est inférieur à l’estimation moyenne de 821 milliards de yens dans un sondage de 9 analystes compilé par LSEG.

Fondée en 1858, Itochu est l’une des principales « sogo shosha » [sociétés de commerce général] du Japon. Selon son site web, Itochu possède quelque 90 sites dans plus de 60 pays et opère dans un large éventail de secteurs, dont l’énergie, le textile et la finance.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.