Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Le Hamas aurait abattu un jeune Palestinien qui s’était approché d’un camion d’aide

Des images montrent des habitants de Gaza en train de mettre le feu à des pneus, à un poste de police du Hamas et menaçant de tuer le tireur du Hamas qui a abattu Ahmed Barika

Des Gazaouis pillant un camion d'aide humanitaire alors qu'il pénètre dans la bande de Gaza à Rafah, le 17 décembre 2023. (Crédit : Fatima Shbair/AP)
Des Gazaouis pillant un camion d'aide humanitaire alors qu'il pénètre dans la bande de Gaza à Rafah, le 17 décembre 2023. (Crédit : Fatima Shbair/AP)

Les médias israéliens ont relayé dimanche des images qui circulent sur les réseaux sociaux et qui montrent des scènes de violence dans les rues de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, dimanche, après que des hommes armés du Hamas ont abattu un jeune Palestinien qui s’était approché d’un camion d’aide humanitaire.

L’homme a été identifié dans les médias comme étant Ahmed Barika, membre d’une famille nombreuse de Gaza.

Peu de temps après les faits, les membres de la famille Barika sont descendus dans la rue, proférant des injures à l’encontre du Hamas et jurant de venger la mort de Barika. Des images publiées par la Douzième chaîne montrent des habitants de Gaza en train de mettre le feu à des pneus, à un poste de police du Hamas et menaçant de tuer le tireur du Hamas qui a abattu Barika.

Un article de Ynet a cité un jeune homme de la famille Barika qui a déclaré : « Nous demandons au gouvernement du Hamas d’assumer la responsabilité de ses actes. Ils nous ont dit de surveiller les livraisons et l’aide, mais aujourd’hui ils ont tiré sur nous et sur des membres de ma famille. »

Début décembre, des vidéos ont circulé sur les réseaux sociaux montrant des hommes armés, qui seraient des membres du Hamas, en train de voler des camions livrant de l’aide humanitaire à la bande de Gaza depuis l’Égypte. Dans ces vidéos, on peut voir des hommes masqués et armés s’asseoir sur les fournitures humanitaires – généralement de la nourriture, de l’eau, des médicaments et du carburant – alors que les camions s’enfoncent dans la bande de Gaza.

En octobre, l’UNRWA, l’organisation des Nations unies qui travaille avec les réfugiés palestiniens et leurs descendants a indiqué que les autorités du Hamas à Gaza avaient volé du carburant et des fournitures médicales destinés aux réfugiés, bien que les messages aient été supprimés par la suite.

Ces dernières semaines, de nombreuses vidéos ont circulé sur les réseaux sociaux, montrant des habitants de Gaza découvrant des stocks d’aide dans les installations de l’UNRWA et exprimant leur colère à l’égard de l’organisation pour ne pas avoir distribué aux citoyens des fournitures dont ils avaient désespérément besoin.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.