Le Hamas pirate la TV israélienne et menace : « Le terrorisme ne cessera jamais »
Rechercher

Le Hamas pirate la TV israélienne et menace : « Le terrorisme ne cessera jamais »

Les dirigeants islamistes de Gaza ont interrompu l'alimentation satellite privée de l'émission de la deuxième chaine israélienne 'Big Brother', afin de dire aux Israéliens de « sortir de notre pays ». Des roquettes ont été tirées peu après

Capture d'écran d'une image du Hamas qui a interrompu les programmes télé de la Deuxième chaine (Crédit : Deuxième chaîne)
Capture d'écran d'une image du Hamas qui a interrompu les programmes télé de la Deuxième chaine (Crédit : Deuxième chaîne)

Les téléspectateurs par satellite de l’émission « Big Brother » sur la deuxième chaine ont vu leur programme interrompu vendredi soir, celui-ci ayant été remplacé par un message de haine du groupe terroriste palestinien Hamas.

Les aventures des stars de l’émission de télé-réalité ont été soudainement interrompues, et les écrans de télévision ont été remplis en lieu et place par des images et des messages d’incitation à la haine du Hamas, qui a mis en garde les Israéliens contre des attaques terroristes imminentes.

Peu après, une salve de roquettes a été lancée vers le sud d’Israël par le Hamas à Gaza. Quatre roquettes sont tombées dans des zones non-habitées.

Les téléspectateurs ont été prompts à attirer l’attention de la Deuxième chaine sur cette interruption des programmes, qui n’a touché que les utilisateurs de satellites privés, et non les utilisateurs des principales sociétés de diffusion par câble et satellite en Israël. Cette perturbation aurait duré un peu plus de trois minutes et demi.

« Apprenez les leçons de l’histoire », a déclaré le message du Hamas en hébreu et en arabe. « Sauvez vos vies et sortez de notre pays. »

Le message, qui a été affiché sur fond d’images d’attentats terroristes passés et de forces de sécurité neutralisant des terroristes, a poursuivi : « Vous tuez des femmes et des écolières de sang-froid. »

Les hackers ont également diffusé des images de funérailles de soldats et de victimes d’attentats terroristes, avec le message : « Attendez-vous donc à notre pression, la pression sera féroce. »

La vidéo comprend des images de l’attaque du 1er janvier à Tel Aviv, lors de laquelle un Arabe israélien a tué deux personnes dans une fusillade.

« L’année a commencé à Tel Aviv », a déclaré le message d’accompagnement, « et nous sommes déjà retourné à Dizengoff, » une référence à l’avenue fréquentée sur laquelle Nashat Milhem a tué deux personnes lors de l’attaque.

« Restez dans vos maisons, l’histoire n’est pas terminée… La suite va arriver. »

Le groupe terroriste islamiste du Hamas a pris le contrôle de Gaza des mains de l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas en 2007.

Il vise ouvertement la destruction d’Israël. Israël et l’Egypte maintiennent un blocus sécuritaire sur Gaza, dans un effort commun pour empêcher le Hamas, qui a combattu récemment à trois reprises contre Israël, d’importer des armes.

Jeudi soir, les forces de sécurité israéliennes ont saisi les bureaux d’une télévision et d’une station de radio palestinienne en Cisjordanie liée au groupe terroriste du Jihad islamique, au motif qu’elle diffusait des messages d’incitation à la violence. Cette répression est venue après une série d’attaques terroristes palestiniennes à Jérusalem, Jaffa et Petah Tikva mardi, lors desquelles un touriste américain a été tué et plus d’une douzaine de personnes blessées.

Taylor Force, 29 ans, étudiant en thèse à l’université Vanderbilt, a été tué le 8 mars 2016 dans une attaque terroriste à Jaffa. (Crédit : Facebook)
Taylor Force, 29 ans, étudiant en thèse à l’université Vanderbilt, a été tué le 8 mars 2016 dans une attaque terroriste à Jaffa. (Crédit : Facebook)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...