Le jeune de 14 ans frappé par la foudre à la plage est décédé
Rechercher

Le jeune de 14 ans frappé par la foudre à la plage est décédé

Asher Hazut avait été transporté d'urgence à l'hôpital dans un état critique mardi ; d'autres membres de sa famille restent hospitalisés

Asher Hazut. (Autorisation)
Asher Hazut. (Autorisation)

Le garçon de 14 ans qui a été frappé par la foudre lors d’une sortie familiale à la plage est mort mercredi après avoir succombé à ses blessures.

Asher Hazut a été transporté d’urgence à l’hôpital Barzilai d’Ashkelon dans un état critique mardi après que lui et d’autres membres de sa famille ont été blessés par la foudre sur la plage voisine de Zikim.

Les médecins ont tenté de le sauver, mais ont été contraints de déclarer sa mort mercredi après-midi.

Quatre autres membres de la famille originaire de Beer Sheva ont également été blessés par la foudre, alors que des orages ont balayé le pays mardi après-midi.

La belle-sœur d’Asher Hazut, Efrat Hazut, 22 ans, a été transportée d’urgence à l’unité de soins intensifs du même hôpital dans un état grave. Son mari Elazar Hazut, 24 ans, son frère Elhananan, 17 ans, et leur cousin de 13 ans ont tous été hospitalisés dans un état modéré. Chacun d’eux était encore traité à Barzilai mercredi soir.

Il s’agit du premier décès en Israël dû à la foudre depuis 2007, année où un pêcheur avait été tué au large de la côte nord.

La famille Hazut s’apprêtait à quitter la plage après avoir vu une tempête s’approcher lorsque l’éclair les a frappés.

Des médecins sur les lieux où la foudre a frappé cinq personnes près d’Ashkelon, le 15 octobre 2019. (MDA)

« Ma femme, mes frères et sœurs et moi étions allés à la plage pour jouer et nager. Nous avons mangé et joué avant de voir la foudre s’abattre au loin », a déclaré Elazar Hazut aux journalistes depuis son lit d’hôpital.

« Le ciel commençait à devenir nuageux, alors on s’est dit ‘OK, on remballe’. C’était très effrayant. Il y avait beaucoup de bruit, aussi. Ma belle-sœur avait déjà commencé à se diriger vers la voiture. Je me souviens ensuite d’avoir été réveillé par le Magen David Adom [ambulanciers urgentistes] », a-t-il ajouté. « J’ai cherché ma kippa et j’ai vu qu’elle avait été brûlée. »

Des témoins oculaires ont dit avoir fui les lieux lorsque la foudre a frappé.

Des éclairs au-dessus d’Ashkelon, le 16 novembre 2015. (Edi Israel/Flash90)

« Il y a eu un flash comme si quelqu’un avait lancé une grenade paralysante », raconte Guy Shlapkov, qui était également sur la plage. « Nous avons replié notre tente, j’ai pris mon sac et j’ai commencé à courir vers notre voiture. »

« Pendant que je courais, j’ai vu un homme sur la plage agiter ses mains et demander l’aide d’une ambulance. J’en ai vu quatre autres gisant sur le sol. C’était vraiment une vision de chaos », a-t-il ajouté.

Shlapkov a demandé à l’un de ses amis d’appeler une ambulance pendant que d’autres s’occupaient des victimes avant l’arrivée des médecins sur les lieux.

La tempête précoce en ce début de saison a secoué le pays, provoquant des pannes de courant sporadiques, l’effondrement d’un pont, la fermeture de plages et l’annulation de concerts dans tout le pays, alors que les Israéliens célèbrent la fête de Souccot qui dure une semaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...