Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Le Jihad islamique diffuse une vidéo d’un otage à Gaza

Le groupe terroriste a partagé une vidéo d'Elad Katzir, pris en otage le 7 octobre, pleurant la mort d'un autre membre de Nir Oz et appelant le gouvernement à obtenir sa libération

Elad Katzir dans une vidéo publiée par le Jihad islamique palestinien le 8 janvier 2024. (Capture d'écran)
Elad Katzir dans une vidéo publiée par le Jihad islamique palestinien le 8 janvier 2024. (Capture d'écran)

Le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique a publié lundi une nouvelle vidéo de propagande montrant l’otage israélien Elad Katzir, en vie, dans la bande de Gaza le 5 janvier, après avoir été kidnappé lors de l’attaque du Hamas le 7 octobre.

Katzir, 47 ans, était l’un des quelque 75 otages capturés au kibboutz Nir Oz le 7 octobre, lorsque quelque 3 000 terroristes ont traversé la frontière israélienne depuis la bande de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant quelque 1 200 personnes et capturant plus de 240 otages – pour la plupart des civils – de tous âges, sous le couvert d’un déluge de milliers de roquettes tirées sur les villes israéliennes.

En réponse, Israël s’est engagé à éliminer le groupe terroriste et a lancé une offensive militaire à grande échelle visant à détruire les capacités militaires et de gouvernance du Hamas et à assurer la libération des otages, dont certains sont détenus par des groupes terroristes autres que le Hamas.

La vidéo montre Katzir pleurant la mort de son ami Tamir Adar, dont le décès a été annoncé le 5 janvier, dans une tentative apparente pour le Jihad islamique d’indiquer la date de la vidéo. Adar a été tué par des terroristes du Hamas à Nir Oz le 7 octobre.

S’exprimant apparemment sous la contrainte, sur fond de musique hébraïque, Katzir a également appelé le gouvernement israélien à faire davantage pour obtenir sa libération.

Sa mère Hanna Katzir avait également été prise en otage à Nir Oz le 7 octobre et libérée dans le cadre d’un accord de trêve d’une semaine fin novembre. Son père Rami a été tué dans le massacre.

Des proches de l’otage Elad Katzir, devant le complexe du ministère de la Défense à Tel Aviv, un nouveau lieu pour les familles d’otages détenus à Gaza, le 19 décembre 2023. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israel)

Elad Katzir figurait également dans une précédente vidéo de propagande du Jihad islamique postée le 20 décembre, aux côtés d’un autre otage, Gadi Mozes.

132 otages enlevés par le Hamas le 7 octobre resteraient à Gaza – pas tous en vie – après que 105 civils ont été libérés de captivité par le Hamas pendant la pause dans les combats en novembre. Quatre otages avaient été libérés auparavant et une autre a été secourue par l’armée. Les corps de huit otages ont également été retrouvés et trois otages ont été tués par erreur par l’armée.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 25 des personnes toujours détenues par le Hamas, citant de nouveaux renseignements et découvertes obtenues par les troupes opérant à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.