Le judoka israélien Sagi Muki décroche l’or aux Championnats du monde
Rechercher

Le judoka israélien Sagi Muki décroche l’or aux Championnats du monde

Muki, qui a dominé le Belge Matthias Casse en finale des -81 kg, est le premier judoka israélien à devenir champion du monde.

Le médaillé d'or israélien Sagi Muki prend la pause sur le podium de la catégorie homme des -81kg lors du Championnat du monde de judo à Nippon Budokan, le site où auront lieu les prochains Jeux Olympiques, à Tokyo, le 28 août 2019. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Le médaillé d'or israélien Sagi Muki prend la pause sur le podium de la catégorie homme des -81kg lors du Championnat du monde de judo à Nippon Budokan, le site où auront lieu les prochains Jeux Olympiques, à Tokyo, le 28 août 2019. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Sagi Muki a remporté mercredi la médaille d’or au Championnat du monde de judo en dominant le Belge Matthias Casse dans la finale de la catégorie des -81 kg. Le tournoi avait lieu à Tokyo au Japon. Muki est le premier judoka israélien à devenir champion du monde.

Très ému, Miki s’est allongé sur le tatamis après la victoire. Il s’est ensuite relevé et a écarté les bras sous les acclamations du public.

Le champion israélien est arrivé en finale après avoir battu difficilement son adversaire égyptien
Mohamed Abdelaal, qui a refusé de lui serrer la main à la fin du combat.

Avant la demi-finale, il y a eu des rumeurs selon le judoka Saeid Mollaei, qui avançait dans le tableau, pourrait abandonner s’il devait affronter Muki – même si l’Iran a récemment annoncé qu’il mettait un terme à sa politique de longue date d’interdire à ses athlètes de s’opposer à des Israéliens.

La question n’est finalement pas venue sur le tapis, puisque Mollaei a combattu contre le Belge Casse alors que Muki était opposé à Abdelaal.

Après la victoire, l’hymne national d’Israël « Hatikvah » a été joué lors de la cérémonie de remise des médailles alors que Muki et d’autres membres israéliens du public chantaient ensemble.

Cette victoire fait de Muki le premier judoka israélien à être sacré champion du monde. En 2013, Yarden Jarbi a remporté le Championnat du monde de Judo à Rio de Janeiro dans la catégorie des -63kg.

Muki est une étoile montante du sport israélien. Deux fois champion d’Europe, il était considéré comme l’un des favoris à la médaille pour les Jeux Olympiques de Rio, mais une hernie discale l’a empêché de défendre ses chances.

En mai, il a ramené à la maison la médaille d’or au Grand Tournoi de Bakou et, en octobre dernier, il a remporté l’or au grand tournoi d’Abu Dhabi. Sa victoire a permis à l’hymne national israélien d’être joué pour la première fois dans un état du Golfe.

Il est considéré comme l’un des plus grands espoirs du pays pour les Jeux Olympiques 2020 qui auront également lieu à Tokyo.

L’Israélien Sagi Muki remporte la médaille d’or aux Championnats du monde de Judo dans la catégorie des -81kg à Tokyo, le 28 août 2019. (Capture d’écran: Sport5)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité Muki pour sa victoire, en tweetant : « Vous nous avez fait un grand honneur et vous nous avez donné beaucoup de fierté ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...