Le maire de Rishon Lezion placé en détention provisoire jusqu’à jeudi dans l’affaire Bitan
Rechercher

Le maire de Rishon Lezion placé en détention provisoire jusqu’à jeudi dans l’affaire Bitan

La police soupçonne Dov Zur d’avoir fait en sorte que ses associés remportent des appels d'offres municipaux

Vue aérienne de Rishon Lezion (Crédit : Wikipedia)
Vue aérienne de Rishon Lezion (Crédit : Wikipedia)

Dov Zur, maire de Rishon Lezion, fait partie des 17 fonctionnaires de la ville interrogés dimanche dans le cadre de l’enquête contre David Bitan, chef de la coalition, accusé dans plusieurs affaires de corruption.

La police soupçonne Zur d’avoir fait en sorte que ses associés remportent des appels d’offres municipaux pour divers projets de construction, même quand leurs prix s’avéraient supérieurs à la moyenne.

Dimanche, le tribunal du district de Rishon Lezion a placé Zur en détention provisoire jusqu’à jeudi, après que le juge a déclaré que ses réponses étaient « en contradiction » avec les éléments de l’enquête.

Le juge Amit Michaels a déclaré que le tribunal « ne pouvait ignorer le fait que le suspect aurait tenté de dissimuler ses actions ».

« L’image qui a été dépeinte ces derniers mois est à la fois sombre et inquiétante », a-t-il déclaré à l’audience.

Dimanche, Bitan a été interrogé durant 13 heures consécutives par l’unité de lutte contre les crimes graves de Lahav 433. Il est soupçonné de pots-de-vin, de fraude, de blanchiment d’argent et d’abus de confiance alors qu’il était maire adjoint de Rishon Lezion en 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...