Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Le ministère en charge des séismes est sans dirigeant et « dans le chaos »

Michael Malkieli n'aurait pas visité les bureaux depuis qu'il est censé remplacer Aryeh Deri, dont la nomination à ce poste a été invalidée par la Cour suprême

Le député Shas Michael Malkieli arrivant pour participer aux négociations de la coalition, dans un hôtel de Jérusalem, le 17 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le député Shas Michael Malkieli arrivant pour participer aux négociations de la coalition, dans un hôtel de Jérusalem, le 17 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Alors que l’état de préparation d’Israël face à un éventuel séisme est au centre de toutes les attentions dans le sillage du tremblement de terre catastrophique qui a ravagé la Turquie et la Syrie, le ministère en charge des préparations pour une telle situation d’urgence n’a, pour le moment, pas de dirigeant et le « chaos » y règne, selon un reportage diffusé mercredi.

Le ministère de l’Intérieur a la charge de préparer des plans et des protocoles d’urgence dans la perspective d’un grave tremblement de terre qui secouerait Israël et il est responsable de la communication gouvernementale avec les autorités locales dans un tel cas. Il supervise aussi le projet TAMA 38 dont l’objectif est de renforcer la résistance aux tremblements de terre des bâtiments à risque – ceux qui ont été construits avant 1980, année où des normes de construction antisismiques obligatoires avaient été mises en vigueur.

Toutefois, le ministre en titre, Michael Malkieli du Shas – qui est censé avoir remplacé Aryeh Deri, leader de la formation, il y a deux semaines – n’a pas été réellement aperçu dans les bureaux du ministère depuis qu’il s’est saisi du portefeuille, selon la Douzième chaîne.

Le contrôleur de l’État, Matanyahu Englman, a averti cette semaine que le projet TAMA 38, qui avait été lancé en 2005, n’avait pas été suffisamment mis en vigueur et qu’il fallait opter pour d’autres actions. Alors qu’il échangeait lundi avec des lycéens, il a noté que selon des prévisions antérieures, un tremblement de terre pourrait faire 7 000 morts et entraîner 170 000 sans-abris.

Le contrôleur de l’État israélien Matanyahu Englman s’exprimant lors d’une conférence à Jérusalem, le 23 février 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’année dernière, un rapport du contrôleur de l’État avait établi qu’il y avait 600 000 bâtiments, dans tout le pays, qui ne respectaient pas les normes antisismiques. Le ministère de l’Éducation a déclaré lundi au Times of Israel que 1 600 bâtiments accueillant des écoles et autres institutions d’enseignement ne répondaient pas à ces normes et que des travaux de modernisation avaient commencé pour le moment dans environ 1 100 d’entre eux.

Malgré le rôle déterminant tenu par le ministère de l’Intérieur dans la gestion de ces problématiques urgentes, la chaîne de télévision a cité des responsables du ministère qui, sous couvert d’anonymat, ont déploré que le bureau du ministre n’offrait aucune réponse actuellement aux différents dossiers en dehors de cas exceptionnels.

Le ministère est pris en charge « à distance » et le résultat en est le « chaos », ont-ils déclaré, des propos rapportés par le chaîne.

Malkieli, qui est aussi ministre des Affaires religieuses, a été choisi pour prendre la tête du ministère de l’Intérieur pour une période de trois mois en remplacement du leader de son parti, Aryeh Deri, dont la nomination avait été invalidée le mois dernier par la Haute-cour de justice en raison de sa condamnation récente pour délits fiscaux – c’était sa troisième condamnation criminelle.

Les magistrats avaient statué à une quasi-unanimité que la décision prise par le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’offrir les portefeuilles de l’Intérieur et de la Santé à Deri était « déraisonnable à l’extrême », notant également que Deri avait donné, l’année dernière, au tribunal qui l’avait jugé pour fraude fiscale l’impression mensongère qu’il allait se retirer définitivement de la vie publique.

Le chef du Shas, Aryeh Deri, lors d’une réunion de sa faction à la Knesset, le 23 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le nouveau gouvernement de Netanyahu – qui prévoit l’adoption d’un projet de refonte radicale du système judiciaire – s’est opposé à la décision de la Haute-cour et il est déterminé à trouver une solution juridique qui permettra à Deri de retrouver ses postes dans les meilleurs délais, notamment en faisant approuver une loi qui empêchera les juges de réexaminer les nominations des ministres.

Tandis que le gouvernement souligne que son plan vise à freiner un système judiciaire puissant qui a outrepassé son autorité au fil des années, cette initiative est rejetée avec vigueur par de nombreux critiques influents, qui estiment que les réformes vont trop loin et qu’elles sapent les fondements démocratiques d’Israël en accordant au gouvernement un pouvoir débridé.

Dans ce contexte, a suggéré la Douzième chaîne, Malkieli pourrait ne pas souhaiter marcher sur les plates-bandes de Deri en se montrant au ministère de l’Intérieur.

La procureure-générale Gali Baharav-Miara enquêterait également sur une éventuelle violation, par Deri, du jugement émis par le tribunal, alors que le leader du Shas pourrait continuer à rencontrer des responsables du ministère et à le diriger à distance.

S’exprimant auprès de la chaîne Kan, mercredi, Malkieli a affirmé que les partisans du Shas « veulent voir Deri redevenir ministre » et il a exprimé l’espoir que « mon rôle au ministère de l’Intérieur se terminera rapidement ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.