Le nombre de cas quotidiens atteint 2 862 – une première depuis deux mois
Rechercher

Le nombre de cas quotidiens atteint 2 862 – une première depuis deux mois

Le taux de positivité aux tests de dépistage à la COVID-19 augmente à 3,5% et il y a près de 20 000 malades - le ministère de la Santé dit "ne pas éviter" des fermetures réimposées

Les personnels du centre médical Ichilov au sein de l'unité de coronavirus à Tel Aviv, le 15 décembre 2020. (Crédit :  Flash90)
Les personnels du centre médical Ichilov au sein de l'unité de coronavirus à Tel Aviv, le 15 décembre 2020. (Crédit : Flash90)

Le nombre quotidien de cas de coronavirus, en Israël, a bondi à presque 3 000, selon des chiffres qui ont été rendus publics mercredi matin. C’est le chiffre le plus élevé en plus de deux mois, alors que l’épidémie ne cesse de se propager et qu’elle pourrait une nouvelle fois atteindre le seuil d’alerte qui a été défini par le gouvernement pour réimposer des restrictions nationales.

Le ministère de la Santé a indiqué que 2 862 nouveaux cas de coronavirus avaient été enregistrés, mardi. C’est le chiffre le plus élevé depuis le mois d’octobre et un bond significatif par rapport aux chiffres qui avaient été divulgués mardi matin, avec 2 279 cas confirmés.

Ce nombre de nouvelles contaminations reflète partiellement le nombre élevé de tests de dépistage réalisés, – plus de 81 000, – un record quotidien depuis le commencement de la pandémie.

Le taux de positivité des tests est aussi en hausse et il est de 3,5 %, ce qui est le taux le plus élevé un jour de semaine depuis près de deux mois. Le nombre de tests de dépistage s’effondre habituellement le week-end, avec un taux de positivité qui s’élève de manière temporaire.

Le nombre total de cas depuis le début de la pandémie en Israël est de 362 953. Il y a 19 887 cas actifs, avec notamment 381 patients dans un état grave et 138 qui ont été placés sous respirateur.

Le bilan des décès s’élève à 3 022.

Le député du Likud Yoav Kisch alors président de la commission des affaires intérieures à la Knesset, le 12 juillet 2018.(Yonatan Sindel/Flash90)

Le vice- ministre de la Santé, Yoav Kisch, a déclaré mercredi matin au micro de la radio militaire qu’il n’y aurait « pas d’évitement de restrictions supplémentaires ».

Le seuil de réimposition des sanctions défini par le gouvernement est une moyenne de 2 500 cas quotidiens pendant une semaine entière ou un taux de reproduction de base supérieur à 1,32. Ce chiffre était de 1,27 la semaine dernière, selon le ministère. Lorsqu’il dépasse le 1, cela signifie que le taux d’infection à la maladie est en hausse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...