Le père d’Oron Shaul meurt alors que la dépouille de son fils est toujours aux mains du Hamas
Rechercher

Le père d’Oron Shaul meurt alors que la dépouille de son fils est toujours aux mains du Hamas

Responsables politiques et militaires rendent hommage à Herzl Shaul, et promettent de faire revenir le corps de son fils

Herzl Shaul, le père du défunt soldat israélien Shaul Oron, se tient à la tente de protestation devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem le 26 juin 2016 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Herzl Shaul, le père du défunt soldat israélien Shaul Oron, se tient à la tente de protestation devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem le 26 juin 2016 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le père d’un soldat de l’armée israélienne, dont le corps est détenu par le Hamas depuis qu’il est mort à Gaza en 2014, est décédé vendredi après une bataille contre le cancer.

Herzl Shaul a appris il y a 10 mois qu’il était malade, et n’a pas pu réaliser son souhait de voir revenir la dépouille de son fils.

Le véhicule blindé d’Oron Shaul avait été attaqué le 20 juillet 2014. Il avait d’abord été déclaré disparu, mais après une enquête, l’armée israélienne avait déclaré que le sergent de 20 ans avait été tué au combat.

Responsables militaires et politiques ont rendu hommage vendredi à Herzl Shaul.

Zahava et Herzl Shaul arrivent au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, pour une rencontre avec Benjamin Netanyahu et Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, le 28 juin2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Zahava et Herzl Shaul arrivent au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, pour une rencontre avec Benjamin Netanyahu et Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, le 28 juin2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Mon épouse et moi sommes profondément désolés du décès tragique de Herzl Shaul, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Pendant nos rencontres avec Herzl, nous avons vu un homme fort, qui a dévoué son temps et son énergie à combattre pour sa santé et à combattre pour le retour du corps de son fils. »

Netanyahu a continué et déclaré que « nous sommes désolés pour son épouse dévouée, Zehava, qui connaît un deuil terrible après la perte de son fils Oron, et doit à présent accepter la grande douleur de la mort de son mari bien-aimé. Nous présentons nos condoléances aux garçons, Aviram et Ofek, qui connaissent une perte immense pour la deuxième fois en deux ans. »

« Nous envoyons nos sympathies à la famille au nom du peuple d’Israël et promettons de continuer à agir à tous les niveaux pour ramener Oron en Israël pour ses funérailles, Nous ne cesserons pas nos efforts tant qu’Oron ne sera pas revenu à la maison. »

La famille Shaul a pendant des mois organisé tous les jours une veillée devant les bureaux du Premier ministre à Jérusalem pour demander au gouvernement de ramener le corps d’Oron.

Les parents des soldats israéliens décédés Oron Shaul et Hadar Goldin ont protesté devant la résidence de Jérusalem du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 27 juin 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Les parents des soldats israéliens décédés Oron Shaul et Hadar Goldin ont protesté devant la résidence de Jérusalem du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 27 juin 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot, a rendu vendredi hommage à Shaul, en promettant de continuer à se battre pour ramener à la maison le corps de son fils, ainsi que celui du lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, qui est également mort au combat pendant l’opération Bordure protectrice en 2014.

« Herzl était la tête d’une famille exemplaire, a déclaré Eizenkot dans un communiqué. Je pense fortement à Zehava et à la famille en ces moments difficiles. J’ai rencontré Herzl pour la dernière fois il y a une semaine, et je lui ai promis que nous continuerons à faire tout notre possible pour ramener Oron et Hadar à la maison, pour qu’ils soient enterrés en Israël ».

Le président Reuven Rivlin a déclaré dans un communiqué que « nous partageons la douleur de la famille Shaul après la perte de Herzl, père de la famille, qui était une force de puissance et de détermination dans la lutte pour faire revenir Oron. Pendant notre dernière réunion, j’espérais et priais pour que Herzl puisse rassembler ses forces et surmonter sa maladie. »

« En ces moments difficiles, Nechama et moi envoyons notre amour et notre sympathie à Zehava et aux enfants. L’Etat d’Israël continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour remplir ses obligations et ramener Oron pour un repos éternel aux côtés de son père Herzl. Que sa mémoire soit bénie », a ajouté le président.

Le ministre de la Défense d'alors,  Moshe Yaalon, rend visite à la famille d'Oron Shaul, de la brigade Golani, dans le village de Poria, le 10 août 2014. (Crédit : Ariel Hermoni/ministère de la Défense/Flash90)
Le ministre de la Défense d’alors, Moshe Yaalon, rend visite à la famille d’Oron Shaul, de la brigade Golani, dans le village de Poria, le 10 août 2014. (Crédit : Ariel Hermoni/ministère de la Défense/Flash90)

Moshe Yaalon, qui était ministre de la Défense pendant la guerre de 2014, a caractérisé Herzl Shaul comme « un homme courageux, humain et exceptionnel, qui avec son épouse Zehava a bâti un foyer exemplaire et élevé trois enfants pour contribuer à l’Etat d’Israël. Des circonstances pénibles ont entraîné notre rencontre il y a deux ans, et depuis nous avons été en contact étroit, même pendant les journées où le cancer le tourmentait. Herzl était un homme particulier, et chaque rencontre et conversation avec lui démontrait les réserves de la force humaine. »

La famille Shaul a « perdu sa colonne de soutien deux ans après la mort d’Oron. Nous continuerons à penser à Zehava, Aviram et Ofek avec amour », a déclaré Yaalon.

« L’Etat d’Israël n’abandonnera pas avant le retour d’Oron et de Hadar pour qu’ils soient enterrés en Israël, a-t-il déclaré. C’est l’engagement d’Israël envers es fils et ses familles. C’est notre engagement envers Herzl. C’est aussi mon engagement personnel. »

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a également promis de réaliser le vœu de Shaul de voir Oron enterré en Israël.

Oron Shaul (à gauche) et Hadar Goldin (Crédit : Flash90)
Oron Shaul (à gauche) et Hadar Goldin (Crédit : Flash90)

« Le ministère de la Défense et le peuple d’Israël inclinent la tête devant la douleur de la mort de Herzl, que sa mémoire soit bénie », a déclaré Liberman.

« J’ai rencontré Herzl il y a environ un mois. [Il] a fait tout ce qui était en son pouvoir pour ramener son défunt fils Oron et je suis triste qu’il n’ait pas atteint son but avant de mourir. Le gouvernement israélien est déterminé à ramener les corps du sergent Oron Shaul et du lieutenant Hadar Goldin, que leurs mémoires soient bénies, et les amener en Israël pour qu’ils soient enterrés. »

Le bureau de Liberman avait déclaré cette semaine qu’il était opposé à toute négociation avec le Hamas pour les corps de Goldin et Shaul.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...