Le Portugal approuve une journée d’hommage aux victimes de l’Inquisition
Rechercher

Le Portugal approuve une journée d’hommage aux victimes de l’Inquisition

La date de la journée de commémoration a été fixée autour du 31 mars, date officielle de la fin de l'Inquisition en 1821

Des objets de culte juifs dans une synagogue de Lisbonne, en 2015, (Crédit :: AP Photo/Francisco Seco)
Des objets de culte juifs dans une synagogue de Lisbonne, en 2015, (Crédit :: AP Photo/Francisco Seco)

Une commission gouvernementale portugaise a approuvé la création d’une journée de commémoration en hommage aux victimes de l’Inquisition.

L’Inquisition a été officiellement établie au Portugal en 1536. La date de la journée de commémoration a été fixée autour du 31 mars, date officielle de la fin de l’Inquisition en 1821.

Reconectar, un mouvement dédié à la reconnexion entre les descendants des communautés juives d’Espagne et du Portugal au monde juif a salué la décision de la Commission de la Culture, de la Communication, de la Jeunesse et des Sports du Parlement portugais.

« C’est une mesure extrêmement importante que le Parlement portugais a pris, qui témoigne clairement de l’intention des autorités portugaises à porter un regard critique sur le passé et à montrer au monde juif qu’il cherche à réparer ce règne de terreur contre notre peuple », a déclaré dans un communiqué Ashley Perry, présidente de Reconectar et directrice du Caucus pour la Reconnexion avec les descendants des communautés juives espagnole et portugaise à la Knesset.

Reconectar aide des dizaines de millions de personnes en Amérique du nord et en Amérique latine, en Europe et ailleurs, à retrouver des ancêtres juifs. La technologie, Internet, la généalogie et les progrès de l’ADN ont éveillé de l’intérêt à retrouver des racines juives.

Près de 1 800 descendants de Juifs séfarades ont acquis la nationalité portugaise en 2017 en vertu d’une loi adoptée deux ans plus tôt, et 12 000 candidatures sont en cours de traitement.

Le total de 2017 est deux fois plus important que le chiffre de 2016, année durant laquelle les candidatures se sont heurtées à des complications bureaucratiques en raison de changements politiques.

L’augmentation du nombre de naturalisation sous la loi portugaise adoptée en 2013 et entrée en vigueur en 2015 est une forme de réparation pour la persécution des Juifs durant l’Inquisition. Elle fait partie d’une série d’initiatives lancées par le gouvernement pour renforcer les liens avec le public juif et la reconnaissance du patrimoine juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...